Après des mois de forte hausse, les prix de l'immobilier se tassent en France !

Après des mois de forte hausse, les prix de l'immobilier se tassent en France !
partage(s)

Saisonnalité du marché immobilier oblige, les prix des appartements anciens - après avoir connu une forte hausse cet été - opèrent un retour au calme. 

- 0,4 % sur les prix signés de l'immobilier en trois mois

À fin septembre, les données qu’a récoltées le baromètre LPI-SeLoger laissent apparaître un léger repli (- 0,4 %) des prix signés des logements dans l’ancien sur les trois derniers mois. Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, ce tassement (+ 0,4 % pour les appartements mais - 1,7 % pour les maisons sur les trois derniers mois) fait suite à « plusieurs mois d’une progression soutenue ». Pour autant, ce ralentissement - qui n’a rien d’alarmant, il est parfaitement prévisible car saisonnier - ne saurait minimiser le net redressement qu’a connu le marché de l’ancien en septembre. Pour ce qui est des prix affichés, force est de constater qu’après avoir rapidement progressé au printemps dernier, ils tendent à être revus à la baisse par les vendeurs (- 0,2 % pour les appartements et - 1,3 % pour les maisons).

Prix immobiliers ancien baromètre LPI SeLoger novembre

Bon à savoir

  • En trois mois, les prix affichés des maisons perdent 1,3 %.
  • Les prix des appartements anciens gagnent 0,4 % sur le trimestre.

Près de 2 % de gagnés sur les prix au m² en une année

Si les chiffres au trimestre traduisent un certain recul des prix (signés mais aussi affichés) de l’immobilier ancien, sur les douze derniers mois, le « rythme d’évolution des prix signés reste rapide ». Jugez plutôt, sur l’année, les prix des appartements ont gagné 1,3 %. Quant aux maisons, leurs prix ont augmenté de 2,8 %. Enfin, un rapide coup d’oeil aux chiffres de septembre 2015 nous apprend, d’une part, que les prix actuels - tous logements confondus - leur sont supérieurs de 2,4 %, d’autre part, qu’en septembre de l’année dernière, la tendance était baissière (- 0,8 % pour les appartements et - 0,1 % pour les maisons). 

Variation marché immobilier à 3 mois - Baromètre LPI-SeLoger octobre 2016

Il y a un an, les prix immobiliers signés reculaient »

Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger octobre 2016