Avec 2,1 % de hausse sur ses appartements anciens, Marseille réalise un bon trimestre

Avec 2,1 % de hausse sur ses appartements anciens, Marseille réalise un bon trimestre

Capable du meilleur comme du pire, Marseille fait mieux que Paris et Lyon sur le trimestre mais ne se classe que 3e sur l’année. Revue de détail et éléments d’explication avec le baromètre LPI-SeLoger.

Des prix en augmentation sur les trois derniers mois…

Sur le trimestre, la tendance affichée par le prix des appartements anciens de la cité phocéenne est à la hausse. En effet, à Marseille, le m² dans l’ancien a gagné 2,1 % sur son prix signé (c'est à dire sur le prix relevé au jour de la signature). Dans le même temps, il est intéressant de remarquer que Paris et Lyon voyaient le prix de leurs appartements dans l’ancien progresser moins fortement, avec respectivement 1,8 % et 1,3 % de gagnés.

Chiffre clé

À Marseille, le m² dans l’ancien coûte aux environs de 2 758 €.

… mais une baisse sur l’année

Mais si les résultats phocéens sur les trois derniers mois dépassent ceux enregistrés par les autres grandes agglomérations, sur l’année, Marseille est à la peine. En effet, ce sont 2,7 % que le prix de ses appartements anciens a perdus, contre - 0,3 % pour la capitale et même un gain de 0,4 % pour Lyon. Sur les douze derniers mois, force est donc de constater que Marseille fait moins bien que ses « rivales »…

+ 23,6 % sur les prix immobiliers à L’Estaque !

Avec 68,75 % de ses arrondissements (11 arrondissements sur 16) affichant une baisse du prix de leurs appartements anciens sur les douze derniers mois, l’immobilier marseillais se caractérise par une tendance récessive. Du IVe (- 2,1 % / 2 367 € du m²) au XIIe (- 9,4 % / 2 639 € du m²) en passant par le IIe (- 4,8 % / 2 708 € du m²), le VIIIe (- 5,1 % / 3 681 € du m²) et le Xe (- 5,7 % / 2 166 € du m²), l’évolution des prix à Marseille est à la (bouilla)baisse…

Se détachant nettement des autres arrondissements, le XVIe (L’Estaque, Les Riaux, Saint-André, etc.) poursuit toutefois sa fulgurante ascension et enregistre une progression spectaculaire de + 23,6 %. Pour info, le m² y atteint désormais 2 779 €. Les excellents résultats du XVIe ne sauraient toutefois occulter la hausse de 3,8 % dont peut tout de même s’enorgueillir le XIVe marseillais (Les Arnavaux, Bon-Secours, Le Canet, etc.) sur l’année. Du côté des Arnavaux ou du quartier du Bon-Secours, le m² se monnaye désormais aux alentours de 1 710 €.

Les points-clés à retenir 

  • À Marseille, le prix du m² d’un appartement ancien est de 2 758 €.
  • Sur le trimestre, Marseille a gagné 2,1 %.
  • Sur l’année, la tendance est à la baisse (- 2,7 % sur les prix signés).
  • Le XVIe arrondissement voit ses prix progresser de 23,6 % (2 779 € du m²).
  • La plus forte baisse est enregistrée par le XIIe (- 9,4 % / 2 639 €).

Le Baromètre des prix immobiliers, à Marseille, LPI-SeLoger juillet 2015

Prix immobiliers LPI-SeLoger juillet 2015 à Marseille

La rédaction vous conseille :

Marseille : dans le 7e, on trouve des biens entre 80 000 € et 5 M€