Immobilier ancien : ça baisse à Marseille

Immobilier ancien : ça baisse à Marseille

Que ce soit sur le dernier trimestre comme sur l’année qui vient de s’écouler, le prix des appartements anciens affiche un recul de plus de 3 %. De la Canebière au quartier du Pharo, le baromètre LPI-SeLoger passe l’immobilier phocéen à la loupe.

Tendance baissière sur la Canebière

Avec une baisse de 3,6 % sur un an et de 3,8 % sur le dernier trimestre, le prix des appartements marseillais, dans l’ancien, suit une trajectoire identique à celle de villes comme Amiens, Mulhouse ou encore Le Mans dont l'immobilier ancien, avec des pertes de 5 % et plus en un an, affiche une tendance baissière affirmée.

Deux raisons à ce recul rapide du prix des appartements phocéens dans l’ancien. D’une part, une reprise d’activité encore trop fragile pour faire s’inverser une tendance récessive déjà bien installée et d’autre part, un « gel » (saison hivernale oblige !) des transactions immobilières. En effet, c’est traditionnellement au cours du deuxième trimestre (d’avril à juin) que le volume de transactions atteint son climax.

Chiffres clés

À Marseille, le prix au m² d’un appartement ancien est, en moyenne, de 2 767 € (Source : Baromètre LPI-SeLoger).

Près d’1/3 des arrondissements marseillais perdent plus de 7%

Baromètre LPI-SeLoger mars 2015

On assiste à une chute des prix dans cinq arrondissements sur les 16 qui composent la cité phocéenne. Du Ier (- 7,1 %) au XIIIe (- 9 %) en passant par le IVe (- 7,9 %), le Xe (- 8,1 %) et le XIe (- 7,3 %), la baisse du prix des appartements anciens est sensible.

Ces mauvais scores ne sauraient toutefois pas faire oublier les performances remarquables à mettre au crédit des XIVe (Les Arnavaux, Bon-Secours, Le Canet, etc.) et XVIe (L’Estaque, Les Riaux, Saint-André, etc.) arrondissements. En effet, les prix y ont respectivement progressé de 10,1 % et de 33 %.

Sans oublier les VIe (Castallane, Notre-Dame du Mont, Vauban, etc.) et IIIe (Belle de Mai, Saint-Lazare, La Villette, etc.) arrondissements qui affichent des progressions certes moins spectaculaires (avec des gains respectifs de 1,7 % et de 3,3 %) mais tout à fait encourageantes.

Les points clés à retenir

  • À Marseille, le prix du m² dans un appartement ancien est de 2 767 €.
  • En un an, les prix marseillais dans l’ancien ont chuté de 3,6 %.
  • Sur les trois derniers mois, ils ont perdu 3,8 %.
  • La plus forte hausse a été enregistrée par le XVIe (2 681 € au au m² / + 33,0 %).
  • La baisse la plus conséquente est affichée par le XIIIe (2 381 € / - 9,0 %).

Téléchargez l’intégralité du Baromètre LPI-SeLoger mars 2015