Immobilier à Marseille : 9 arrondissements sur 16 en baisse

Immobilier à Marseille : 9 arrondissements sur 16 en baisse

Avec une perte de 1,4 % enregistrée sur les douze derniers mois, le marché de l’immobilier ancien à Marseille continue sa dévalorisation d'après le baromètre LPI-SeLoger. Cette baisse touche plus de la moitié des arrondissements de la cité phocéenne.

Des prix dans l’immobilier ancien qui s’effritent

En raison du nombre décroissant des transactions immobilières et de la baisse du pouvoir d'achat que ne viennent pas compenser des taux d'intérêt plus bas que jamais, les logements anciens à Marseille subissent actuellement une décote. Sur l’année qui vient de s’écouler, le baromètre LPI-SeLoger montre que l’immobilier phocéen dans l’ancien a ainsi perdu 1,4 %.

Pour un appartement ancien situé à Marseille, le prix au m² signé (au moment de la signature du compromis de vente, c’est à dire après que d’éventuelles négociations ont eu lieu) se montait, à fin novembre 2014, à 2 776 €.

À titre de comparaison, la ville d’Aix-en-Provence, voisine de Marseille, affiche quant à elle une progression du prix au m² signé de son parc immobilier ancien de 2,8 %. En moyenne, sur la même période, un appartement ancien situé dans la sous-préfecture des Bouches du Rhône, se négocie autour 3 807 € du m².

9 arrondissements marseillais (sur 16 !) voient leur cote se détériorer

Si le IIIe et le XVIe arrondissement de Marseille progressent respectivement de 5,7 % et de 24,5 %, plus de la moitié des arrondissements de la cité phocéenne marquent le pas. Les pertes y étant recensées vont de 1,4 % (dans le VIIe) jusqu’à 5,5 % (dans le XVe) et 9,6 % (dans le XIIIe).

Côté prix, les arrondissements les plus chers au m² restent le VIe (3 086 €), le VIIe (3 528 €) et le VIIIe (3 707 €). Déjà relativement « bon marché », le XIVe et le XVe arrondissement perdent respectivement 3,7 % et 5,5 %. 

Les points clés à retenir

  • À fin novembre 2014, le prix moyen au m² d’un appartement ancien situé à Marseille était de 2 776 € (contre 2 661 € en octobre 2014).
  • Sur les 16 arrondissements que compte la cité phocéenne, 9 connaissent une baisse des prix.
  • À Marseille, les logements anciens ont perdu (en moyenne et sur les douze derniers mois) 1,4 % de leur valeur au m².