L’immobilier marseillais enraye la baisse de ses prix et gagne 3,1 % sur l’année

Les prix augmentent dans 10 arrondissements marseillais. © pixelABC
partage(s)

À Marseille, il fût un temps où les prix des appartements étaient à la baisse… Mais ça, c’était avant ! Depuis cet été, la cité phocéenne voit le prix de son immobilier ancien renouer avec la hausse.

Dans le IIe marseillais, les prix immobiliers bondissent de 10,8 % !

Du côté du quartier du Panier, les prix immobiliers seraient-ils en train de flamber ? Force est de constater qu’immobilièrement parlant, au nord du Vieux-Port, la tendance est clairement haussière. Et pour cause, les données qu’a recueillies le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent qu’en l’espace de douze mois, ce sont plus de 10 % (10,8 % pour être précis) que les prix des appartements localisés dans le IIe arrondissement (Arenc, les Grands Carmes, l’Hôtel de Ville, la Joliette) ont gagnés. Mais les Xe (Menpenti, Saint-Loup), Ve (le Camas, la Conception) et VIIe (Bompard, le Pharo) arrondissements font aussi très fort avec des gains respectifs de 5,5 %, 5,9 % et 6,3 % sur les prix de leur immobilier. Dans le XVe (les Borels, la Cabucelle), en revanche, les prix des appartements anciens dégringolent (- 8,6 % sur l’année). 

Prix immobilier marseille LPI SeLoger fevrier 2017

Bon à savoir

  • Dans la cité phocéenne, comptez en moyenne 2 749 € du m². 
  • En France, un appartement dans l’ancien coûte environ 3 898 € du m².

1 380 € du m² « seulement » dans le XIVe (les Arnavaux, Bon-Secours)

Du boulevard Jean Casse à la rue Mario Pavrone, en passant par la traverse de la Rotonde ou encore l'avenue Marigny, les prix au m² avoisinent les 1 380 € et confèrent au XIVe (les Arnavaux, Bon-Secours) marseillais le statut d’arrondissement le moins cher – immobilièrement s’entend – de la cité phocéenne. Il est à noter que les IIIe (Saint-Lazare, la Villette) et XVe (les Borels, la Cabucelle) arrondissements affichent également des prix moyens au m² inférieurs à 2 000 €. En revanche, la 1ère place sur le podium des arrondissements où la vie immobilière est plus chère, c’est le très chic VIIe marseillais que l’on retrouve. De Bompard à Saint-Lambert, en passant par le Pharo et le Roucas Blanc, les prix avoisinent les 3 762 € du m². 

Indicateur immobilier marseille fevrier 2017

À Marseille, la marge de négociation se chiffre en moyenne à 6 %

Avis aux futurs propriétaires d’un appartement ancien dans la cité phocéenne. Les informations compilées par le baromètre LPI-SeLoger indiquent que la ristourne obtenue par les acheteurs tourne en moyenne autour de 6 % du prix de vente. Cette marge élevée s’explique en partie par une demande immobilière moins forte à Marseille et dans l’ensemble de la région Paca qu’ailleurs. 

Negociation prix immobilier marseille février 2017