La baisse des prix de l’immobilier est derrière nous (et c’est tant mieux !)

La baisse des prix de l’immobilier est derrière nous (et c’est tant mieux !)
partage(s)

Sur l’année, les prix immobiliers dans l’ancien remontent (+ 1,5 % pour les maisons et + 0,3 % pour les appartements). Et tous les voyants sont au vert pour que ça dure. Explication avec le baromètre LPI-SeLoger.

C’est (enfin !) la fin de la baisse des prix dans l’ancien

Les chiffres recueillis par la baromètre LPI-SeLoger confirment que la baisse du prix des logements anciens appartient au passé. À fin janvier 2016, les prix moyens des maisons dépassaient de 3 % ceux relevés un an plus tôt. Quant aux appartements, la cuvée 2015 rend 1,1 % à celle de janvier dernier. Amorcée au printemps 2015, cette remontée des prix dans l’ancien a ainsi parfaitement résisté aux rigueurs hivernales. En effet, il est à noter que traditionnellement, c’est durant les mois d’hiver que les prix (à l’image des températures) sont au plus bas. La progression annuelle (+ 0,7 % / 3 249 € du m²) qu’a enregistrée l’ensemble du marché de l’ancien, répartie entre un gain de 1,5 % pour les maisons et de 0,3 % pour les appartements, ne devrait pas retomber de sitôt.

La parenthèse récessive des prix est bien refermée »

Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

Sur le trimestre, l’immobilier ancien limite la casse

C’est un fait bien connu, l’activité immobilière est cyclique. En effet, comme le rappelle Michel Mouillart, si la pression sur les prix connaît son apogée en juin, les « tensions sur les prix se font moins fortes durant les mois d’hiver ». Rien d’étonnant (ni d’alarmant) donc à ce que les prix immobiliers signés (c’est-à-dire les prix constatés au moment de la signature du compromis de vente) n’aient que très légèrement reculé (- 0,2 %) sur le trimestre. Il est d’ailleurs intéressant de relever qu’en dépit du traditionnel (et saisonnier) coup de frein donné aux transactions immobilières cet hiver, les prix des appartements dans l’ancien se sont même maintenus ! Et côté maisons, la baisse n’a pas dépassé 0,5 %.

Les points clés à retenir 

  • Le prix au m² signé d’un logement ancien est de 3 249 € environ.
  • En hausse sur l’année (+ 0,7 %), l’immobilier ancien ne baisse que modérément sur les trois derniers mois (- 0,2 %).
  • Les prix en janvier 2016 dépassent de 1,8 % ceux relevés un an plus tôt.

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger Février 2016


La rédaction vous conseille :