La croissance des prix de l'immobilier reste soutenue : + 0,9 % en trois mois

La croissance des prix de l'immobilier reste soutenue : + 0,9 % en trois mois

À la traditionnelle frénésie qui touche le marché immobilier en été, a succédé une tendance haussière plus pondérée, exception faite des appartements anciens qui connaissent une hausse remarquable au trimestre. Éléments d’explication avec le baromètre LPI-SeLoger.

+ 2,2 % sur le prix des appartements anciens en trois mois 

Dans l’ancien, les appartements affichaient une très belle progression. En trois mois, leurs prix ont, en effet, fait un bond de 2,2 %. Dans le même temps, il est à noter que les maisons, dont les prix étaient pourtant en progression constante depuis plusieurs mois, cédaient du terrain (- 1,3 %). Même son de cloche pour ce qui est des prix affichés des maisons (- 2,8 % en trois mois). Tous logements confondus, les prix signés (c'est-à-dire constatés au jour de la signature du compromis) de l’immobilier ancien gagnent tout de même 0,9 % au trimestre. 

Prix immobilier France - Baromètre LPI-SeLoger septembre 2016

Bon à savoir

  • En trois mois, les prix affichés des maisons baissent de 2,8 %.  
  • Tous logements confondus, les prix signés progressent de 0,9 % en trois mois (et de 1,2 % sur l'année). 

Un taux annuel de progression des prix de l'immobilier qui reste solide

Sur les douze derniers mois, force est de constater que le marché immobilier dans l’ancien se porte bien. Jugez plutôt : en douze mois, les appartements ont vu leurs prix au m² gagner 1,2 %. Quant aux maisons, elles ont enregistré une hausse de 1,1 % sur la même période. Et à tous ceux qui se chamaillent quant au fait de savoir si c’était (ou non) mieux avant, immobilièrement parlant, les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger à fin août sont formels :  avant, ce n’était pas forcément mieux mais ce qui est sûr, c'est que ça coûtait moins cher. Les prix immobiliers relevés en cette rentrée 2016 dépassent de 2,3 % le niveau qui était le leur, il y a un an.

Le rythme annuel d’évolution des prix signés demeure soutenu ».

Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger septembre 2016