Le prix de l'immobilier, en France, atteint des sommets : 3 402 du m² !

Le prix de l'immobilier, en France, atteint des sommets : 3 402 du m² !
partage(s)

Si les prix affichés affichent une légère baisse (- 0,2 % au trimestre), les prix signés de l'immobilier continuent de caracoler vers des sommets toujours plus hauts (+ 3,6 % sur l'année). Éléments d’explication.

+ de 3,5 % sur les prix de l'immobilier en 1 an !

Comme l’indiquent les données qu’a compilées le baromètre LPI-SeLoger, les prix proposés par les vendeurs à fin mars 2017, bien qu’ayant été légèrement revus à la baisse au cours des derniers mois (- 0,1 % pour les appartements au trimestre et - 0,5 % pour les maisons sur la même période), demeurent toutefois plus élevés que ceux relevés en mars 2016 de 2,2 %. « Les prix affichés se maintiennent donc à haut niveau » fait ainsi remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Du côté des prix signés (c'est-à-dire constatés au jour de la signature du compromis), la tendance haussière se renforce considérablement avec une hausse globale de 0,6 % sur les trois derniers mois (+ 0,4 % pour les maisons et + 0,7 % pour les appartements). Sur l’année, le gain qu’engrangent les prix des logements anciens se chiffre à 3,8 %. À titre de comparaison, il y a un an de cela, à la même époque, soit à fin mars 2016, la hausse se limitait à 1,1 %…

Prix immobilier logements neuf ancien avril 2017

Bon à savoir

À fin mars 2017, la progression des prix signés sur trois mois se monte à 0,6 %. À la même période, en 2016, la hausse se chiffrait à 0,7 %, en 2015, elle atteignait 0,5 %. 

Une augmentation annuelle de près de 4 % pour les prix des maisons

Dans leur ensemble, les prix des logements anciens augmentent donc considérablement sur les douze derniers mois. Il est d'ailleurs intéressant de noter que cette tendance haussière s’incarne particulièrement dans le marché des maisons. En effet, la hausse annuelle que celles-ci enregistrent atteint 3,8 % (pour un prix moyen au m² de 2 962 €). Force est toutefois de constater qu’avec un gain annuel de 3,5 %, les prix des appartements anciens (3 771 € du m²) ne sont clairement pas en reste et que par conséquent, les rythmes de progression de ces deux types de biens sont désormais comparables. 

Bon à savoir

  • Les maisons voient leurs prix (2 962 € du m²) augmenter de 3,8 % en un an. 
  • Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger avril 2017