Les prix immobiliers montent dans 7 des 9 arrondissements lyonnais !

 Dans le VIe lyonnais (ici, la Cité Internationale), les prix des logements anciens augmentent de 9,3 % sur l’année.  © rorobaralon
partage(s)

À Lyon, les prix de l’immobilier ancien seraient gonflés à l’hélium qu’ils ne décolleraient pas davantage. Zoom sur les prix des logements anciens dans la Cité des Gones avec le LPI-SeLoger.

À Lyon, les prix de l'immobilier font un bond de 4,4 % en un an !

Dans la capitale des Gaules, on peut dire que l’immobilier ancien s’apprête à terminer l’année sur les chapeaux de roues ! Et pour cause, les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Sur le trimestre, les prix signés (c’est-à-dire constatés au jour de la signature du compromis de vente) des appartements anciens situés à Lyon progressent de 0,6 %. Et sur l’année, la hausse dépasse les 4 %. À l’origine de ces scores remarquables, on trouve des arrondissements dont la très grande majorité (7 sur 9, excusez du peu !) connaît une progression rapide de ses prix immobiliers. Sur l’année, seule la ville de Paris fait mieux (avec 10 arrondissements à la hausse sur 10). Il est à noter que la palme de la plus forte augmentation revient au VIe lyonnais (Cité-Internationale, Les Brotteaux) qui engrange 9,3 % pour un prix au m² de 4 935 €. Avec une progression de près de 9 %, le IIIe arrondissement (La Préfecture, La Villette) de Lyon n’a pas à rougir de ses performances (+ 8,9 % / 3 864 €). Enfin, c’est dans le IIe lyonnais  (Cordeliers, La Confluence) qu’est enregistrée la plus forte baisse (- 5,6 % / 5 057 €). Seul autre arrondissement à voir les prix de son immobilier ancien reculer, le VIIIe (Le Bachut, Monplaisir) limite toute fois la casse (- 0,2 % / 3 277 €).  

prix appartements anciens Lyon LPI janvier 2017

Bon à savoir

  • À Lyon, le m² coûte en moyenne 3 955 € (pour un appartement ancien). 
  • En France, le m² se monnaye 3 322 €.

Pour acheter moins cher à Lyon, achetez à La Duchère !

À fin novembre, c’est le IXe arrondissement de Lyon (Vaise, La Duchère) qui rafle la première place de notre classement des arrondissements où les prix m² sont les moins élevés. De la rue Ernest Baudin à l’impasse Mouillard en passant par  l’avenue Barthélémy Buyer, comptez 3 044 € du m² environ. Si les VIIe (Jean Macé, Gerland / 3 469 €) et VIIIe (Mermoz, Monplaisir / 3 277 €) sont également relativement bon marché, force est de constater que c’est une nouvelle fois dans le très chic IIe (Sainte-Blandine, La Confluence) lyonnais qu’acquérir un appartement ancien vous reviendra le plus cher :  5 057 € du m² en moyenne.

indicateurs clés marché immobilier lyon LPI janvier 2017

Les points clés à retenir

  • C’est le VIe lyonnais qui progresse le plus fortement (+ 9,3 %).
  • Seuls les IIe et VIIIe affichent des prix à la baisse…
  • Sur les 12 derniers mois, la Capitale de la Gastronomie gagne 4,4 % sur ses prix signés au m².