À Lyon, le prix des appartements progresse de près de 1 % sur l’année

À Lyon, le prix des appartements progresse de près de 1 % sur l’année
partage(s)

Affichant une progression de l’ordre de 0,9 % sur les douze derniers mois, les appartements lyonnais démarrent l’année 2016 sous les meilleurs auspices. Quartier par quartier, le LPI-SeLoger fait le point.

Place Amboise Courtois, les prix immobiliers ont gagné 13,6 %

Avec un bond spectaculaire de presque 14 % en l’espace de douze mois, les quartiers des Etats-Unis, de Monplaisir, du Bachut et du Grand Trou (en clair, tout le VIIIe lyonnais) signent la plus forte progression. Pour info, du côté de la Place Belleville ou encore de la Rue du Premier Film (nommée ainsi en hommage aux célèbres frères Lumière, inventeurs du cinéma), le m² se monnaye désormais dans les 3 302 €. Les médailles d’argent et de bronze reviennent respectivement aux  :

  • IVe (Plateau de la Croix-Rousse, Serin-Saint-Charles, Le Clos Jouve)
  • IIe (Les Cordeliers, Bellecour, Perrache) lyonnais.

Vers la Grande Rue de la Croix-Rousse, les appartements anciens ont ainsi vu leur prix augmenter de 7,4 % jusqu’à atteindre les 4 203 € du m². Et à proximité du cours Charlemagne ou de la Place Carnot, la hausse est de 5,9 % sur l’année pour un prix au m² avoisinant les 4 823 €.

Lyon devant Paris et Marseille !

Attention, il n’est pas question ici de football mais bien d’immobilier… En effet, sur les douze derniers mois, la capitale des Gaules a gagné 0,9 % sur ses prix signés. Alors que dans le même temps, Paris et Marseille accusaient des pertes respectives de 0,6 % et 2,5 %. Il est à noter que Lyon suit ainsi la tendance observée dans la moitié des grandes villes françaises. En revanche, sur le trimestre, les prix des appartements lyonnais perdent 1,5 % dans l’ancien.

Les logements de l'avenue Barthélémy Buyer perdent 10,7 %

Immobilièrement parlant, si l’année 2015 s’achève sur une touche très positive pour les IIe, IVe et VIIIe lyonnais, en revanche, dans le Ve (Saint-Georges Saint-Jean, Saint-Paul, Saint-Just, Fourvière…) arrondissement, c’est plutôt la soupe à la grimace… En effet, sur les douze derniers mois, les prix des appartements anciens situés dans le « Vieux Lyon » ont fondu d’un peu plus de 10 % pour se stabiliser autour de 3 485 € du m².

Le Baromètre LPI-SeLoger des prix immobiliers, à Lyon, janvier 2016

Baromètre LPI-SeLoger janvier 2016

La rédaction vous conseille :