À Lyon, les prix immobiliers cassent la baraque

À Lyon, les prix immobiliers cassent la baraque
partage(s)

Avec des prix immobiliers dans l’ancien, en progression de 6 % sur le trimestre, la tendance à Lyon est clairement haussière ! Tous les quartiers lyonnais sont-ils logés à la même enseigne ? La réponse avec le LPI-SeLoger.

Une hausse des prix immobiliers qui s’accélère

Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « à Lyon, les prix des appartements anciens augmentent rapidement et leur progression s’est encore accélérée ». En effet, force est de constater qu’avec une hausse de 1,6 % sur l’année mais de 6 % au cours des trois derniers mois, les prix des logements anciens dans la capitale des Gaules ont mis le turbo ! Pour autant, avec un prix au m²  avoisinant les 3 847 €, l’immobilier lyonnais demeure abordable. À titre de comparaison, en France, pour devenir propriétaire d’un appartement ancien, il faut débourser autour de 3 584 € du m².

Lyon - prix immobiliers quartier par quartier -Baromètre LPI-SeLoger mai 2016

Alors que le VIIIe Lyonnais décolle, le Ve dégringole…

S'il est un arrondissement qui se taille la part du « Lyon » dans notre baromètre des prix de l'immobilier, c'est bien le VIIIe. Affichant une hausse spectaculaire de 8,3 %, le VIIIe lyonnais (La Bachut, Le Grand Trou, Monplaisir) réalise donc la meilleure performance. Pour vous offrir un appartement ancien situé Rue Antoine Fonlupt, Impasse Beauvisage, Avenue Berthelot ou encore Passage des Alouettes, il vous en coûtera désormais aux alentours de 3 323 € du m². Du côté de la Rue des Farges, de la Place Neuve Saint-Jean et de la Montée du Garillan, en revanche, la tendance est nettement baissière. Avec une perte de 5,8 % (pour un prix au m² avoisinant les 3 505 €), le Ve lyonnais (Vieux-Lyon, Fourvières, Sainte-Irénée) accuse le coup. Il est suivi dans sa « chute » par le Ier (La Croix-Rousse, Presqu’île, Croix-Paquet) qui voit, quant à lui, ses prix au m² (3 931 €) fondre de 4,5 %.

Lyon - indicateurs immobiliers - mai 2016

Les points clés à retenir

  • Dans l’ancien, le prix du m² à Lyon a bondi de 6 % sur le trimestre (1,6 % sur l’année).
  • C’est dans les VIIIe que la hausse est la plus importante + 8,3 %.
  • Le Ve enregistre une baisse de 5,8 % suivi par le Ier lyonnais (- 4,5 %).

La rédaction vous conseille :