Lyon : un recul modéré du prix au m2 dans l’ancien

À Lyon, le m² dans un appartement ancien se négocie autour de 3 906 €. © Frédéric Prochasson
partage(s)

Près de 70 % des villes de province affichent une baisse des prix de leurs appartements anciens. Si la ville de Lyon n’échappe pas à la règle, elle limite tout de même la casse.  

Moins de 1% perdu en trois mois à Lyon

Sur le dernier trimestre, le prix du m² signé (constaté au jour de la signature de la promesse de vente) des appartements anciens lyonnais a accusé une baisse de 0,5 %. À Lyon, le m² dans l’ancien se négocie désormais aux alentours de 3 906 €.

Il est toutefois intéressant de relever qu’au vu du sort réservé à la plupart des autres villes de province, Lyon s’en tire plutôt bien. En effet et à titre de comparaison, certaines de ses petites camarades ont connu une baisse beaucoup plus brutale, comme l’indique Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-Ouest, et porte parole du Baromètre LPI-Seloger, « dans des villes comme Amiens, Besançon ou Saint-Étienne, le recul a été de l’ordre de 7 % ». En cause ? « Principalement la dépression économique mais aussi l’abandon de certains projets d’envergure » constate le professeur Mouillart.

De plus, rappelons que sur les douze derniers mois, Lyon a certes vu le cours de son immobilier ancien suivre une tendance baissière mais le recul n’aura été que de 0,1 %.

Dans près de la moitié des arrondissements, le prix du m2 progresse

Prix immobilier Lyon LPI-Seloger Janvier 2015

Deux des neuf arrondissements que compte l’ancienne capitale des Gaules ont vu leur cours au m² bondir de plus de 5 %. Le IIe arrondissement gagne 6,6 % (son prix au m² passant ainsi à 5 044 €) et le Ve décolle littéralement avec une hausse de 9,5 % et un prix au m² de 4 317 €.

Ont aussi pris de la valeur – mais dans une moindre mesure - les appartements anciens situés dans le Ier (+ 2,3 % / 4 366 €), le VIe (+ 1,9 % / 4 778 €).

Une baisse modérée (entre 0,6 et 2,8 %) a frappé les IIIe, VIIe et IXe arrondissements. Enfin, la baisse la plus notable concerne le VIIIe. Avec 8,6 % perdus, son m² passe à 2 838 €.

Les points clés à retenir :

  • À Lyon, le m² dans d’un appartement ancien se négocie autour de 3 906 €.
  • Sur les trois derniers mois, le cours de l’immobilier ancien a baissé de 0,5 %.
  • Sur l’année, la baisse a été de 0,1 %.
  • 50 % des arrondissements lyonnais ont vu leur prix au m² augmenter (dont 2 de plus de 5 %).

La rédaction vous conseille :

 

Découvrez l'intégralité du baromètre LPI-Seloger de janvier 2015