Marseille en finit avec la baisse des prix de l'immobilier !

À Marseille, (ici le quartier du Vieux-Port) les prix des appartements anciens affichent une progression annuelle de 2,8 % et de 16,6 % dans le IIe arrondissement. © kristina rütten
partage(s)

Affichant une progression de 2,8 % sur les douze derniers mois, les prix des appartements phocéens, dans l’ancien, renouent avec la hausse. Et sur le trimestre, Marseille fait encore plus fort avec +3,8 % !

Forte poussée des prix immobiliers (+ 16,6 %) dans le IIe marseillais

Si la cité phocéenne avait voulu faire la démonstration qu’elle en avait bel et bien terminé avec la tendance baissière qui affectait les prix de ses appartements anciens depuis le début des années 2010, elle ne s’y serait pas prise autrement. Et pour cause, à Marseille, la tendance est à la hausse : + 3,6 % au trimestre et + 2,8 % sur l’année. Ce bel exemple de reprise en main est à chercher du côté du IIe arrondissement de Marseille. Jugez plutôt, du côté de Arenc, des Grands Carmes, de l’Hôtel de Ville et de la Joliette, les prix des appartements dans l’ancien progressent de 16,6 % sur les douze derniers mois, et pas moins de trois autres arrondissements phocéens voient leurs prix augmenter de plus de 6 % sur la même période. Les Ve (Baille, Conception), IXe (Mazargues, Sainte-Marguerite) et XIIe (Montolivet, Saint-Jean du Désert) gagnent ainsi respectivement 6,7 %, 7 % et 7,5 %.

prix appartements anciens Marseille LPI SeLoger janvier 2017

Bon à savoir

Dans le XVe (Saint-Antoine, Saint-Louis), la tendance est baissière. Les appartements anciens y voient leurs prix chuter en moyenne de 13,3 %. Même son de cloche dans l’arrondissement voisin. Dans le XIVe (Saint-Barthélémy, Saint-Joseph), les prix des appartements anciens accusent 9,3 % de baisse.

Moins de 1 400 € du m² dans les XIVe et XVe arrondissements

Pour espérer profiter de prix au m² avoisinant les 1 400 €, c’est au nord-ouest de la cité phocéenne qu’il vous faudra chercher. En effet, acheter un appartement ancien dans les XIVe (Bon-Secours, Arnavaux) et XVe (Borels, Aygalades) ne vous coûtera respectivement que 1 384 et 1 386 € du m². Avec des prix au m² dépassant les 3 300 €,  les – très prisés – IIe (les Grands Carmes, Arenc / 3 306 €) et VIIIe (Montredon, Sainte-Anne / 3 698 €) marseillais se placent, quant à eux, en tête des arrondissements les plus chers au m² de la cité phocéenne.

Indicateurs clés du marché immobilier Marseille LPI SeLoger janvier 2017

Les points clés à retenir

  • À Marseille, comptez 2 740 € du m² en moyenne. 
  • En France, un appartement ancien coûte en moyenne 3 695 € du m².