Paris : l’immobilier ancien en légère hausse

Les prix de l'immobilier à Paris vont de 7 218 € par m² dans le XVIIIe jusqu'à 11 620 € dans le VIIe. © Orédia
partage(s)

Malgré une dévalorisation affectant la cote de quatre de ses 20 arrondissements, Paris affiche, d'après le baromètre LPI-SeLoger, sur les douze derniers mois, une progression de 2 % sur le prix de vente au m² signé de ses appartements anciens.

Des logements anciens dont les prix tiennent bon

Alors que les douze derniers mois on été marqués par une baisse globale de l’ordre de 0,5 % en moyenne du prix au m² signé dans l’immobilier ancien (appartements et maisons confondus), la cote des appartements à Paris a enregistré une progression de 2 % (Source : Baromètre LPI-SeLoger).

À fin novembre 2014, le prix moyen au m² signé d’un appartement ancien dans la capitale avoisinait les 8 069 €. Pour info, la fourchette reste tout de même large car les prix vont de 7 218 € par m² dans le XVIIIe jusqu'à 11 620 € dans le VIIe.

Après avoir chanté tout l'été, l'immobilier a eu une rentrée difficile

Pour autant et de l’avis de la plupart des spécialistes, la gueule de bois qui a suivi l’euphorie estivale (le nombre de transactions augmentant, les prix décollent traditionnellemnt en été) a été particulièrement sévère. En effet, sur les mois de septembre, octobre et novembre, le prix au m² signé des appartements parisiens a perdu 2,9 %. Pour info, pour la même période, la moyenne française est de 1,7 %.

En cause, la crise que traverse actuellement le pays (hausse du chômage, détérioration du pouvoir d’achat) et qui s’accompagne d’une baisse des prix ainsi que du volume de transactions immobilières. 

Les investisseurs étrangers boudent le marché français de l’immobilier ».

Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest

Seulement 1 arrondissement sur 5 voit sa cote dévalorisée

Sur les douze derniers mois, seuls les VIe (- 2,3 %), XIIIe (- 0,8 %), XVIIIe (- 5,1 %) et XXe (- 0,4 %) arrondissements de Paris ont vu leurs logements anciens perdre de la valeur. Sur l’ensemble des 16 arrondissements restants, on constate une progression, sur l’année » écoulée, allant de 0,6 % dans le VIIIe jusqu’à 7,2 % dans le IIe voire 8,5 % dans le IVe.

Les points clés à retenir

  • À fin novembre, le prix moyen du m² dans l’ancien parisien était de 8 069 € (contre 8 184 € en octobre / Source : Baromètre LPI-SeLoger).
  • Si le prix au m² est toujours à la baisse dans quatre arrondissements (VIe, XIIIe, XVIIIe, XXe), en revanche, il augmente dans tous les autres.
  • Avec une progression de 2 % sur 12 mois, les appartements parisiens font mieux que la moyenne des logements anciens (- 0,5 % sur la même période).

La rédaction vous conseille :