Prix immobilier : ça grimpe du côté des maisons

Le prix du m² signé est d’environ 2 889 € pour les maisons. © michaeljung
partage(s)

Si les prix immobiliers tendent à se tasser sur le trimestre, sur l’année, en revanche, la tendance demeure haussière. En témoigne la progression (+ 0,2 %) affichée par les maisons. Éléments d'explication avec le LPI-SeLoger.

Une hausse de 0,2 % pour les maisons sur l’année

Si l’on s’intéresse aux chiffres de l’immobilier ancien sur les douze derniers mois, on constate que les maisons voient leur cote grimper. Celles-ci affichent, en effet, une progression de 0,2 % sur l’année. Et au-delà des maisons en France, c’est même l’ensemble des logements dans l’ancien qui se caractérise par des prix qui continuent de se redresser.

Côté appartements, la baisse (- 0,6 %) reste toutefois pondérée et permet à l’ensemble du marché de tendre vers la stabilisation (- 0,3 %).

Dans l'ancien, le rythme annuel d’évolution des prix signés poursuit son redressement ».

Michel Mouillart, Professeur d'Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger

Des prix immobiliers qui se tassent sur le trimestre

Saisonnalité des prix de l’immobilier oblige, au traditionnel « emballement des mois d’été » a succédé un certain ralentissement. Amorcé en septembre, celui-ci s’est – sans surprise – consolidé en octobre. Sur le trimestre, les appartements ont ainsi perdu 1 %. Quant aux maisons, la baisse enregistrée par leurs prix signés (c’est à dire constatés au jour de la signature du compromis) atteint 1,9 %. Globalement, les derniers chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger indiquent que l'immobilier ancien a perdu 1,3 % sur les trois derniers mois.

Des résultats meilleurs qu'en 2014

Mais si l’on monte à bord de la célèbre DeLorean de Retour Vers Le Futur et que l’on met le cap sur le mois d’octobre 2014, on constate deux choses. Tout d’abord, les prix actuels sont supérieurs de 1 % à ce qu’ils étaient alors. De plus, le recul que l'immobilier ancien connaît actuellement est moins rapide qu’en 2014. Tous logements confondus (appartements et maisons), il était à l'époque de 2,3 % (contre, rappelons-le, une baisse de 1,3 % seulement pour les mois d'août, septembre et octobre 2015). Qui a dit que c’était mieux avant ?

Les points clés à retenir

  • Dans l'ancien, le prix du m² signé est d’environ 3 209 €.
  • Sur le trimestre, l'immobilier ancien affiche une baisse de 1,3 %.
  • Les prix signés sont supérieurs de 1 % à ceux de relevés en 2014.
  • Sur l'année, les maisons voient leurs prix grimper (elles prennent 0,2 %).

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger novembre 2015


La rédaction vous conseille :