Prix immobilier : coup de froid sur Marseille

En 3 mois, le prix au m² signé des appartements marseillais a perdu 5,5 %. © Amelie DUVERNET
partage(s)

Immobilièrement parlant, la tendance est baissière sur la Canebière… Ces derniers mois, Marseille a vu le prix au m² de ses appartements anciens reculer. Revue de détail avec LPI-SeLoger.

Des prix immobiliers signés qui reculent rapidement

Sur les trois derniers mois, Marseille ne fait guère mieux que Toulouse ou encore que Lyon. En effet, en un trimestre, les prix signés - c’est-à-dire constatés au jour de la signature du compromis - des appartements anciens ont baissé plus de 3 % dans ces trois villes. Et à Marseille, ce sont 5,5 % qui ont été perdus. Sur l’année, la tendance est également à la récession. En douze mois de temps, les logements marseillais, dans l’ancien, accusent une perte de 3,5 %. Il est toutefois à noter que sur cette période, cette baisse est plus modérée qu’elle ne l’est sur le trimestre.

Au cours des 3 derniers mois, le recul est rapide (plus de 3 %) à Marseille ».

Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

Le quartier Marseillais, Château-Gombert perd plus de 12 %

Si l’on examine les résultats enregistrés par la cité phocéenne sur les douze derniers mois, on constate que trois arrondissements affichent une baisse particulièrement importante (plus de 10 %) de leur prix au m². Il s’agit des XIIe (Les Caillols, La Fourragère, Saint-Jean du Désert), XIIIe (Château-Gombert, La Croix-Rouge, Malpassé) et XIVe arrondissements (Le Merlan, Saint-Barthélémy, Saint-Joseph). Dans ces trois arrondissements, les pertes se chiffrent respectivement à 10,2 %, 12,4 % et 10,5 %. Ailleurs dans la cité phocéenne, la baisse est plus modérée. C’est le cas, notamment, du IIIe (Belle de Mai, Saint-Lazare), du VIIe (Bompard, Endoume) et du Xe (La Capelette, la Timone) où les pertes oscillent entre 0,3 % et 1,7 %.

Ça grimpe du côté des Accates, dans le XIe

Sur l’année, le XIe arrondissement de Marseille réalise une belle progression. En empochant 4,6 %, les quartiers des Accates, des Camoins et de Saint-Marcel voient ainsi leur prix au m² s’établir à 2 808 €. Avec un gain de 2,8 % sur cette période, le XVe fait également figure de bon élève. Su côté de la Delorme ou encore de Saint-Antoine, le m² se monnaye désormais aux environ de 1 579 €.

Les points clés à retenir 

  • Sur les trois derniers mois, le prix au m² signé des appartements marseillais a perdu 5,5 % dans l’ancien.
  • Sur l’année, la baisse est plus modérée (- 3,5 %).
  • C’est dans le XIIIe arrondissement que la baisse est la plus importante (- 12,4 % / 2 169 € du m²).
  • Le XIe gagne 4,6 % (+ 4,6% en douze mois / 2 808 € du m²).

Le Baromètre LPI-SeLoger des prix immobiliers, à Marseille, décembre 2015

Baromètre LPI-SeLoger décembre 2015

La rédaction vous conseille :