À Rouen, le prix immobilier progresse de 2,5 % sur l’année pour atteindre 2 417 €/m² !

Immobilièrement parlant, la préfecture de la région Normandie voit ses prix prendre de l’altitude. À Rouen, sur les douze derniers mois, la tendance est résolument haussière avec un gain de 2,5 % sur les prix des appartements anciens. Quels sont les quartiers les plus cotés ? Et les autres ? Découvrez-le !

Un réel dynamisme économique et des prix immobiliers (encore) raisonnables

Si les prix des appartements anciens augmentent 2 417 €/m² (+ 2,5 % de hausse annuelle) à Rouen, c’est notamment parce que la demande pour ce type de biens va croissant. Il faut dire que celle que l’on surnomme parfois la Ville aux Cent Clochers a plus d’un atout dans son jeu. Située à seulement une heure de Paris, Rouen peut aussi s’appuyer sur un tissu économique local d’une grande densité. Le secteur tertiaire y est, par exemple, très largement représenté et si elle jouit d’une localisation idéale, Rouen a également à son actif un patrimoine historique (son abbaye, ses maisons à colombages, etc.) et culturel (un conservatoire, 18 théâtres, un Opéra) qui mérite qu'on s'y attarde. Rien d’étonnant, donc, à ce que les acheteurs immobiliers - portés par des taux d’intérêt bancaire au plus bas - s’y pressent… et contribuent à faire monter les prix des logements.

Bon à savoir

  • À Rouen, le prix moyen d'un appartement ancien est de 136 600 €.

L’hypercentre de Rouen et la rive droite : objets de toutes les convoitises

Les secteurs les plus prisés de Rouen sont son centre-ville (quartier Vieux-Marché - Cathédrale, place Saint-Marc, rue Damiette) et le quartier de la Gare-Jouvenet (rue Jeanne d’Arc, rue Verte, rue du Chant des Oiseaux). Dans l’hypercentre, les biens immobiliers de faibles superficies, même si l’immeuble ne comporte ni parking ni ascenseur, font le bonheur des étudiants - nombreux dans la ville - des jeunes couples et des investisseurs). Dans les environs de la gare, on dénombre de nombreux actifs qui se rendent quotidiennement à Paris pour le travail mais refusent de devoir pour autant tirer un trait sur la douceur de vivre rouennaise. S’ils sont un peu moins chers au m²​, le secteur de la préfecture, le quartier Pasteur et l’éco-quartier de la Luciline n’en sont pas moins attractifs. En revanche, les logements situés rive gauche semblent, pour l’instant, être légèrement moins prisés. Pour autant, de belles opportunités peuvent s’y présenter.

Le prix de l'immobilier rouennais quartier par quartier

Quartier de Rouen Prix au m²
Gare - Jouvenet 2 586 €
Centre-ville - Rive Gauche 1 621 €
Saint-Clément - Hardin des plantes 1 744 €
Vieux marché - Cathédrale 2 534 €
Coteaux Ouest - Pasteur 2 441 €
Grammont 2 484 €
Saint-Marc - Croix de Pierre - Saint-Nicaise 1 901 €
Grand Mare 2 134 €
Châtelet - Lombardie - Les Sapins 2 337 €
Grieu - Vallon Suisse - Saint-Milaire - Mont Gargan 2 036 €

Les points forts de Rouen

  • Une économie dynamique.
  • Un patrimoine historique, architectural et culturel d’une grande richesse.
  • L’hypercentre et la rive droite sont des valeurs sûres.
  • L’écoquartier de la Luciline a le vent en poupe.