Top / Flop : ces villes où le prix de l’immobilier fluctue énormément !

Top / Flop : ces villes où le prix de l’immobilier fluctue énormément !
partage(s)

Le Mans, Nîmes, Perpignan... Zoom sur ces villes où les prix de l'immobilier au m² grimpent comme le mercure en été et sur celles où, au contraire, la tendance est à la baisse. Une enquête réalisée avec le Baromètre LPI-Seloger. 

Les villes qui gagnent un peu, beaucoup...

1. Le Mans (+ 11,5 % / 1 974 € du m²)

Avis à celles et ceux qui souhaiteraient s’offrir un appartement au Mans : ne tardez pas ! Et pour cause, sur l’année, c’est dans la préfecture de la Sarthe que les prix au m² ont le plus progressé. Quant aux investisseurs, ils feraient bien de s’intéresser au potentiel que recèle la cité mancelle. Ça fait beaucoup de rimes en « el », non ?

Le Mans - Top/Flop immobilier SeLoger

2. Nîmes (+ 11 % / 2 096 € du m²)

« Ave César, ceux qui vont réaliser une plus-value en revendant leur logement te saluent ». Eh oui, immobilièrement parlant, celle que l’on surnomme la Rome française connaît une (très) forte hausse annuelle de ses prix. Jugez plutôt : à Nîmes, les prix de l’immobilier sont 11 % plus élevés qu’il y a un an.

Nîmes  - Top/Flop immobilier SeLoger

3. Bordeaux (+ 9,5 % / 3 989 € du m²)

Avec une hausse de près de 10 % de ses prix immobiliers, Bordeaux fait le bonheur des propriétaires désireux de vendre. Qu'on se le dise, que ce soit pour y vivre ou pour y investir dans l’immobilier locatif, la Perle d’Aquitaine n’a jamais autant séduit les Français.

Bordeaux - Top/Flop immobilier SeLoger

4. Metz (+ 8,9 % / 2 249 € du m²)

Coup de chaud sur la capitale de la mirabelle ! Dans l’ancien, les prix des appartements messins enregistrent une hausse annuelle de 8,9 %. Si vous êtes déjà propriétaire d’un bien à Metz, tant mieux pour vous. Et si vous envisagez d’acheter à Metz, alors ne perdez pas de temps. À bon acquéreur…

Metz - Top/Flop immobilier SeLoger

5/ Strasbourg (+ 8 % / 3 247 € du m²)

Avec Metz - et dans une moindre mesure, Besançon - Strasbourg fait partie de ces villes de l’Est de la France où la tendance annuelle en termes de prix immobiliers est haussière. La capitale de l’Europe affiche ainsi des prix au m² en hausse de 8 %.

Strasbourg - Top/Flop immobilier SeLoger

Ces autres villes où les prix prennent de la hauteur…

6. Brest (+ 7,5 % / 1 740 €)
7. Besançon (+ 7,3 % / 2 068 €)
8. Lyon (+ 4,8 % / 4 136 €)
9. Nantes (+ 5,6 % / 3 192 €)
10. Nice (+ 5,2 % / 4 001 €)

Les villes qui perdent un peu, beaucoup...

1. Perpignan (- 9 % / 1 491 € du m²)

La belle Catalane aurait-elle un léger coup de mou ? Au vu de la tendance baissière que connaissent les prix immobiliers perpignanais, c’est la question que l’on peut se poser. Mais considérant les nombreux atouts dont dispose la préfecture des Pyrénées Orientales, cette baisse pourrait n’être que provisoire…

Perpignan - Top/Flop immobilier SeLoger

2. Saint-Étienne (- 6 % / 1 342 € du m²)

Affichant une baisse de 6 % des prix de son immobilier, Saint-Étienne fait les yeux doux aux accédants de tout poil. Notamment aux primo-accédants dont le budget serait serré ! En effet, en ciblant la préfecture de la Loire, ceux-ci optimiseront leurs chances de trouver un logement adapté à leur situation financière.

Saint-Etienne  - Top/Flop immobilier SeLoger

3. Le Havre (- 4,7 % / 1 959 € du m²)

Du côté de la Porte Océane, les prix des appartements dans l’ancien évoluent à la baisse. Sur l’année, ce sont ainsi près de 5 % qui ont été perdus. Pour autant, force est de constater qu’en matière d’immobilier, la demande réagit souvent de manière inverse à l’évolution des prix. En clair, le volume des ventes pourrait bien se voir boosté par la baisse des prix.

Le Havre  - Top/Flop immobilier SeLoger

4. Rouen (- 2,4 % / 2 281 € du m²)

Sur l’année, les prix dans l’ancien résidentiel rouennais accusent une baisse de 2,4 %. Cette tendance constitue toutefois une bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs d’un logement dans la préfecture de la Seine-Maritime car ils verront ainsi leur pouvoir d’achat immobilier augmenter.

Rouen - Top/Flop immobilier SeLoger

5. Limoges (- 0,5 % / 1 493 € du m²)

Baisse des prix de son immobilier oblige, Limoges pourrait faire le plein d’acheteurs, attirés par la perspective de devenir propriétaires sans exploser leur budget. Pour beaucoup d’acquéreurs potentiels, 2017 pourrait d'ailleurs être l’année de réalisation de leur projet immobilier.

Limoges  - Top/Flop immobilier SeLoger

Bon à savoir

  • En France, au m², un logement coûte en moyenne 3 798 €.