Tours : le prix immobilier quartier par quartier

Tours : le prix immobilier quartier par quartier
partage(s)

Immobilièrement parlant, voici une ville qui a plus d’un « Tours » dans son sac ! Afin d’en savoir plus sur l’immobilier tourangeau, nous avons fait appel à Didier Rocher, gérant de l’agence C2SI.

SeLoger. Comment se porte l'immobilier à Tours ?

Didier Rocher. On peut observer un léger frémissement. Les prix baissent toujours mais la demande tend à repartir à la hausse.

Y a-t-il de grosses disparités de prix entre quartiers ?

Les biens situés dans l’hyper-centre de Tours, c’est-à-dire dans les quartiers de la Cathédrale, des Prébendes et Mirabeau sont très prisés. Par conséquent, question prix, ils se situent un cran au-dessus du reste. Dans ces secteurs, il n’est pas rare que le m² atteigne 2 500 voire 3 000 €.

Comment définiriez-vous l’offre à Tours, en termes de logements ?

Elle est très large. Dans Tours même, on trouve de tout : studios, grands appartements familiaux, maisons de ville. Les acheteurs ont l’embarras du choix. Les fameux « particuliers tourangeaux » qui sont de belles maisons typiques de la ville de Tours se trouvent principalement dans le quartier des Prébendes.

Pour une maison de 150 m² aux Prébendes, il faut compter entre 350 000 et 400 000 € »

Didier Rocher, gérant de l’agence C2SI

Le quartier des Prébendes est-il toujours aussi prisé ?

Il s’agit d’un quartier huppé qui jouit effectivement d’une excellente réputation. De ce fait, il a toujours attiré de nombreux acquéreurs aisés. Mais des quartiers « tendance » comme Velpeau, dont on pourrait dire qu’il est plus « bohème » et moins « bourgeois » que les Prébendes ou encore Febvotte, sont de de plus en plus prisés. Tout comme Velpeau, le quartier Febvotte tend d’ailleurs actuellement à se « boboïser ». Enfin, des quartiers comme Saint-Étienne, Rabelais et Lamartine sont plus populaires.

Combien faut-il débourser pour s’offrir une maison aux Prébendes ?

Tout dépend bien évidemment de l’état du bien et des travaux qui devront éventuellement être réalisés mais pour une superficie d’environ 150 m², il faudra compter entre 350 000 et 400 000 € en moyenne pour acquérir une maison dans ce secteur.

Et du côté de la place Plumereau ?

C’est un quartier du Vieux-Tours qui est relativement surcoté et où les biens se vendent mal. Notamment en raison du bruit ainsi que de la difficulté à se garer. Les prix au m² se situent aux alentours de 2 000 €.

Pour un investisseur, le quartier des Deux Lions offre de belles opportunités ».

Didier Rocher

La proximité de Paris (1 heure en TGV) a-t-elle contribué à booster le quartier Velpeau, très proche de la gare ?

C’est incontestable. D’ailleurs, on pourrait dire que Tours est une ville « bobo ». Pour autant, la « boboïsation » du quartier Velpeau ne date pas d’hier. Elle s’est amorcée il y une dizaine d’années. Et si les prix pratiqués à Velpeau sont un peu moins élevés qu’aux Prébendes - environ 2 500 du m² - ils se situent tout de même dans la fourchette haute.

Quelle est la proportion de primo-accédants à Tours ?

Dans Tours centre, elle est relativement faible. En effet, sauf à disposer de revenus confortables, la plupart des primo-accédants cibleront davantage les quartiers plus populaires de Tours-Nord. Comme Maginot ou Choiseul.

Bon à savoir

  • À Tours,  le m² d’un appartement ancien tourne autour de 2 413 €.
  • Sur l’année, le m² à Tours a perdu 0,2 %. (Source : Baromètre LPI-SeLoger).

Quels sont les quartiers les moins demandés ?

Je dirais Beaujardin, un peu au sud de Velpeau. C’est l’ancien quartier « cheminot ». Dans ce secteur, le m² se négocie à moins de 2 000 €.

Sur quels quartiers de Tours conseilleriez-vous à un investisseur de parier ?

Sur le quartier des Deux Lions. Situé sur les rives sud du cher, il compte beaucoup d’étudiants. Investir dans un studio aux Prébendes, près des Halles ou dans le quartier Lamartine pourrait aussi constituer un investissement intéressant.

Pouvez-vous nous dire un mot sur les « troglodytes », ces maisons creusées à même la pierre et que l’on trouve aux environs de Tours ?

La demande pour ce type de biens est tout à fait marginale. Ce sont des logements très humides et pour y habiter, mieux vaut ne pas souffrir de claustrophobie !

Didier Rocher, gérant de l’agence C2SI
Créée en 2007, l'agence immobilière C2SI est membre de la FNAIM. Didier Rocher et ses collaborateurs mettent leur sens de l'écoute et leur grande connaissance du marché immobilier tourangeau au service de leurs clients. Que ceux-ci sollicitent leur aide pour acheter, vendre, louer ou faire expertise un bien immobilier. C2SI, 23 Rue du Hainaut 37100 Tours