2016 : la fin de la baisse des prix immobiliers

2016 : la fin de la baisse des prix immobiliers

Pour l'agence de notation Standard & Poor’s, cette année, les prix immobiliers baisseraient de 3 % et ce n’est qu’en 2016 qu'ils reprendraient des couleurs.

Cette année, la baisse des prix immobiliers n’est pas prête de ralentir, en France. Après un repli de 4 % en 2014, les prix continueront à se rétracter tout au long de l'année 2015, sauf improbable retournement de situation, anticipe Standard & Poor's dans sa dernière étude sur le marché français et européen. Cette prévision est basée sur la faible reprise de l’économie (PIB +0,7 % en 2015 en moyenne), dans la zone euro.  Mais 2015 pourrait être la dernière année de recul. Anticipant un léger rebond de +1,2 % de la croissance en 2016, l'agence de notation estime crédible l’hypothèse d’une phase de « stabilisation » des prix l'an prochain.

2016 l'année de la stabilisation des prix immobiliers

Ce pronostic plus optimiste pour 2016 se base sur la poursuite de taux immobiliers bas ainsi que sur le déficit de construction en France en 2014, les mises en chantier ayant reculé de 11,7 % entre septembre 2013 et octobre 2014 par rapport à l’année précédente, rappelle l'agence, soit 301 758 nouveaux logements.

L’objectif des 500 000 logements annoncé par le gouvernement reste donc pour l’heure hors de portée. « La résilience des prix s’explique par le déséquilibre persistant entre l’offre et une demande excessive et par la chute brutale des taux d’intérêt, ceci malgré des conditions économiques difficiles en 2014 (croissance de +0,4 % du PIB) », conclut S&P.

La rédaction vous conseille :