34 % des jeunes prennent un crédit sur 25 ans et plus pour acheter leur logement !

34 % des jeunes prennent un crédit sur 25 ans et plus pour acheter leur logement !

Les jeunes aiment la pierre. Pour acheter un logement, les primo-accédants n'hésitent pas à contracter des prêts immobiliers sur 25 ans et plus...

Les jeunes veulent acheter un logement mais sans risque

Ce changement de cap permet « à une forte demande de ménages jeunes ou modestes de réaliser ses projets d’accession, sans risque majeur ». Dans son enquête trimestrielle, dévoilée la semaine passée, l’observatoire mesure le comportement des emprunteurs par tranche d’âge. Il appert, sans surprise, que les moins de 35 ans, souvent primo-accédants, sont logiquement ceux qui empruntent sur les plus longues durées. Caractéristique principale de l’étude trimestrielle, le phénomène se renforce : en 2017, deux tiers d’entre eux s’endettent sur 20 ans ou plus, contre un peu plus de 50 % en 2014.

Bon à savoir

Plus de 34 % des jeunes emprunteurs ont accepté le principe de s’endetter sur 25 ans ou plus, contre seulement 20 % sur la même période en 2014.

17 ans et 11 mois, c'est la moyenne des prêts accordés au 2e trimestre !

L’Observatoire Crédit Logement-Csa a rendu son verdict : 215 mois, soit 17 ans et 11 mois, c’est la nouvelle durée moyenne des prêts immobiliers accordés au 2e trimestre 2017. Après être retombée à 203 mois début 2014, cette moyenne est la plus élevée des dernières années. Il faut en effet remonter au 4e trimestre 2008 pour retrouver une moyenne trimestrielle aussi élevée. En effet, au cœur de la crise financière, les durées d’emprunt s’étaient même envolées jusqu’à 225 mois au 4e trimestre 2007.

Durée des crédits immobiliers en France - Crédit Logement
Moyenne des crédits immobiliers de 2001 à 2017. © Crédit Logement

Le PTZ, accélérateur de crédits immobiliers

Un constat en contradiction avec l’étude annuelle du régulateur bancaire (ACPR) sur le financement de l’habitat qui affirme que « plusieurs banques indiquent ne plus ou pratiquement plus commercialiser de prêts dont la durée est supérieure à 25 ans ». L’APCR nuance cependant : « Pour celles qui le font, ces prêts sont consentis à des clients jeunes (moins de 40 ans), principalement des ouvriers ou employés, primo-accédants bénéficiant d’un Prêt à l’accession sociale (PAS) ou d’un Prêt à taux zéro (PTZ) et ayant un faible apport personnel ».

Bon à savoir

En 2016, les emprunteurs ont racheté leur crédit immobilier au bout de 7,1 ans.