9 Français sur 10 veulent acheter un bien immobilier dans leur région !

9 Français sur 10 veulent acheter un bien immobilier dans leur région !

Les Français ne voudraient pas quitter leur région d'origine pour acheter leur résidence principale. Seul motif qui peut les faire bouger, se rapprocher des grands bassins d'emploi.

Les Français souhaitent rester fidèles à leur région

C’est dans les gènes gaulois : 92 % des Français entendent acheter un bien dans leur région, 88 % dans leur département, selon une étude réalisée par le courtier Empruntis sur les flux migratoires. L’emploi, le fait de se sentir bien là où l’on vit, de côtoyer ses proches, expliquent ce phénomène : « Si vous êtes sur un bassin d’emploi, vous n’envisagez pas de mobilité. Si vous en êtes éloigné, vous voulez vous en rapprocher », explique Cécile Roquelaure, d’Empruntis, interrogée par le Figaro immobilier. Et le phénomène de rapprochement des métropoles dynamiques s’accentue : « Il y a deux ans, ce phénomène concernait uniquement les seniors qui recherchaient une meilleure qualité de vie, poursuit Cécile Roquelaure. Aujourd’hui, c’est le cas aussi bien pour les plus âgés que pour les plus jeunes qui cherchent, outre la qualité de vie, à se rapprocher des bassins d’emploi ».

Top 3 des régions où les habitants souhaitent le plus rester

  1. Aquitaine (95%)
  2. Alsace (94%)
  3. Auvergne (91%)

Les prix de l'immobilier devraient s'intensifier dans les grands bassins d'emploi

Conséquence prévisible : les prix immobiliers vont forcément augmenter dans ces bassins de vie : « Les tensions ne feront que s’accroître si le gouvernement ne met pas en place une politique globale des territoires (…). Pour que l’immobilier ne soit pas un frein à la mobilité, il faut développer l’emploi, les services, les infrastructures et les transports dans les zones moins tendues ». Dans ce contexte, Paris et l’Île-de-France présentent un profil singulier. Première destination préférée des Français mais aussi région que les habitants souhaitent quitter au plus vite. Pour aller où ? Rhône-Alpes, Alpes-Provence-Côte d’Azur ou encore l’Aquitaine sont les alternatives les plus citées. En effet, 27 % des particuliers qui rêvent de déménager vers la région Rhône-Alpes viennent d’Île-de-France (16 % de PACA, 9 % de Bourgogne). Même attirance pour la Provence-Alpes-Côte d’Azur où 33 % de ceux qui souhaitent s’y installer habitent l’Île-de-France.

Bon à savoir

A Paris, les arrondissements où les Français souhaitent le plus rester sont les 17e ou 18e au Nord, 11e ou 12e à l’Est ou encore les 16e et 15e au Sud-Ouest. Ceux qui habitent le centre de Paris, face à la flambée des prix, ne devraient pas tarder à les rejoindre.