Amiens : un marché immobilier déserté par les acheteurs

2 200 € du mètre carré sont nécessaires pour l’achat d’un appartement dans l’hyper-centre.  © Wikimédia Commons
partage(s)

Trop d’offres, peu d’acheteurs, telles sont les deux principales caractéristiques du marché immobilier amiénois.

A Amiens, tout le monde attend le déclic. Les offres se font rares et les acheteurs ont tendance à déserter. Le centre-ville échappe à cette lourde tendance grâce aux jeunes qui réinvestissent la zone. Jean-Louis Grévin, directeur de l'agence Foncia Goblet, à Amiens, dresse un constat froid : « Les investisseurs ont quasiment déserté le marché de l’ancien, sauf pour acheter de grands ensembles immobiliers ».

Prix de l'immobilier en baisse de 5 % à Amiens

Le dernier relevé des notaires établit que l’achat d’un appartement dans l’ancien mobilise 2 020 €/ mètre carré en moyenne, soit une baisse de 5,13 % sur un an. Dans certains quartiers, les chutes sont plus spectaculaires. Les logements les moins bien situés de la périphérie amiénoise subissent de réelles décotes. « Seul le quartier des Salouël semble se maintenir, à l’image du centre-ville », explique le professionnel. Dans ce contexte de crise, les délais de transaction se sont étirés d’un mois et demi sur la dernière année : ils s'élèvent désormais à environ 6 mois.