Boom des résidences secondaires en France

Les résidences secondaires séduisent toujours plus de Français. © Fotolia
partage(s)

D'après des récents chiffres de l'Insee, une tendance claire se dégage : de plus en plus de Français disposent de résidences secondaires.

Le nombre de résidences secondaires a bondi depuis dix ans. Au 1er janvier 2015, on en dénombrait environ 3,3 millions sur un total d’un peu plus de 35 millions de logements en France, révèlent des chiffres de l’Insee publiés début mars 2016, soit une augmentation moyenne annuelle de 0,8 %. Autre tendance : en France, près de 7 logements sur 10 sont des maisons, un ratio plus élevé qu’en Europe (6 sur 10). D’autres pays européens font encore mieux : l’Irlande se distingue avec 95 % de maisons, juste devant les Britanniques (85 %). Avec un tiers de maisons, l’Espagne, l’Estonie ou la Lettonie ferment la marche de ce classement.

Les petites surfaces plébiscitées pour les résidences secondaires

En France, la part de résidences secondaires dans les petites surfaces est plus élevée, représentant 14,1 % des studios et 13,4 % des 2 pièces. L'étude révèle également que près de six ménages sur dix sont propriétaires de leur résidence principale en 2015 (57,7 %), un chiffre stable depuis les années 2000. Et, parmi ces propriétaires, la part des non-accédants, à savoir ceux qui ont fini de rembourser leur crédit, ne cesse de croître, « en partie sous l’effet du vieillissement de la population » ajoute l’Insee.

Bon à savoir

Selon l'Insee, le parc de résidences principales est vieillissant et trop gourmand en énergie avec 12 % des logements qui présentent des défauts comme des fuites ou de la moisissure, tandis que près de 30 % d’entre eux sont trop coûteux à bien chauffer.

La rédaction vous conseille :