Colocation : les prix des loyers explosent en région parisienne : + 17 % !

Colocation : les prix des loyers explosent en région parisienne : + 17 % !
partage(s)

Alors qu’au niveau national, les loyers augmentent très légèrement, à Paris et en Île-de-France, on assiste à une véritable flambée des prix des colocations : une hausse de 17 % au troisième trimestre. 

Colocations : les loyers restent 30 % moins élevés que ceux des studios

D’après une étude menée par Appartager, plate-forme dédiée aux colocataires, en cette période de rentrée universitaire, si les loyers augmentent très faiblement au niveau national, passant de 488 € au 1er trimestre 2017, à 494 € au 3e trimestre, ils explosent littéralement en région parisienne (+17 %). Cela peut s’expliquer par l’augmentation des prix de l’immobilier, qui se répercute sur le marché de la colocation, mais également par les renouvellements de bail, très fréquents en cette période, qui permettent aux propriétaires d’augmenter les loyers. Cependant, pour les étudiants, la colocation reste toujours plus économique que la location « classique ». Les loyers en colocation sont en moyenne 30 % moins élevés que ceux des locations individuelles, sans compter les économies réalisées sur le mobilier ou les charges locatives comme l’électricité, le gaz, ou Internet.

Prix Loyers France
Prix moyen des loyers en colocation. © Appartager

Bon à savoir

Les villes de Levallois-Perret, Neuilly-sur-Seine et Boulogne-Billancourt sont les plus chères d'Île-de-France, avec un loyer moyen en colocation de respectivement 700 €, 680 € et 649 €.

Paris : tous les quartiers ne sont pas logés à la même enseigne

Dans la capitale, le marché de la colocation varie sensiblement d’un arrondissement à l’autre. Quartier vivant, le 11e est le plus prisé des colocataires (14 % des recherches sur Paris), suivi de près par le 15e (13 %), qui attire pour sa qualité de vie (calme, commerces, etc.), puis par les 17, 18 et 10e arrondissements. Cependant, face aux prix des loyers élevés à Paris, de nombreux étudiants font le choix de vivre en banlieue. Trois villes tirent leur épingle du jeu : Saint-Denis, Montreuil et Cergy. Alors que les 2 premières sont situées en banlieue proche et permettent de se rendre dans la capitale très facilement, la 3e est un pôle universitaire avec des établissements supérieurs réputés. Ces communes représentent une alternative intéressante pour les étudiants au budget serré. Le montant du loyer y est inférieur à la moyenne régionale de 647 € : 527 € à Saint-Denis, 459 € à Cergy et 556 € à Montreuil.

  • TOP 5 des arrondissements parisiens préférés des colocataires

Classement Arrondissements Paris Colocation
Le 11e est l'arrondissement favori des colocataires.  © Appartager

Les étudiants représentent 58 % des demandes de colocation

Alors qu’au 1er trimestre, la demande était en majorité composée par des salariés (45 % contre 40 % pour les étudiants), en cette période de rentrée universitaire, on peut remarquer le retour de la demande étudiante (58 % contre 32 % pour les salariés). La part des retraités, elle, reste stable avec moins de 1 % des demandes. On peut constater des différences de prix des loyers selon la catégorie des personnes proposant l’offre de colocation. Les loyers sont plus élevés quand le propriétaire ne vit pas dans la colocation (449 € contre 478 €) et augmentent encore lorsque la location est gérée par une agence (530 €). Le budget prévisionnel moyen des colocataires, lui, est en légère hausse par rapport au 1er trimestre (494 € contre 488 €). C’est le budget des salariés qui est le plus élevé (546 €), suivi par celui des étudiants (471 €) et des retraités (424 €).

Budget Moyen Activités Colocation
Le budget des salariés pour une colocation est plus élevé que les étudiants et les retraités. © Appartager 

Conseil SeLoger

Vous cherchez une colocation ? Retrouvez toutes nos annonces avec Appartager.