Crédit immobilier : les primo-accédants représentent 6 emprunteurs sur 10

Crédit immobilier : les primo-accédants représentent 6 emprunteurs sur 10

Malgré des conditions d’emprunt qui se sont légèrement durcies et des prix à la hausse, les primo-accédants se tournent toujours vers la pierre pour investir. Ils représentent 57,5 % des emprunteurs immobiliers en novembre 2017. 

Emprunt immobilier : les primo-accédants restent majoritaires

À partir des prêts signés en novembre, le courtier immobilier Cafpi a analysé le profil de sa clientèle. D’après les chiffres du courtier, la part des primo-accédants n’a cessé de progresser depuis un an pour atteindre 59 % en octobre. Cependant, en novembre, elle a connu une inflexion : les primo-accédants représentent « seulement » 57,5 % des clients du courtier en crédit immobilier. « La hausse des taux, conjuguée à celle des prix, exclut de plus en plus de ménages les plus fragiles », indique Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi. Selon lui, « il est à souhaiter que ce léger recul de fin d’année ne s’intensifie en début d’année prochaine ». Par ailleurs, cette étude nous apprend que 30,5 % des emprunts ont été octroyés à des secondo accédants achetant leur résidence principale, 9 % à des ménages réalisant un investissement locatif et 3 % à des emprunteurs achetant une résidence secondaire ou un fonds de commerce.

Emprunteurs Immobilier Répartition
Les résidences locatives constituent seulement 9 % des dossiers d'emprunt. © Cafpi

L’immobilier ancien génère toujours 80 % des emprunts

D’après cette étude, la conjoncture économique conduit les primo-accédants à être plus prudents. Ils ont emprunté en moyenne 202 455 € sur 240 mois contre 205 372 € sur 241 mois le mois précédent. Et leur effort a également augmenté à 4,41 années de revenus alors qu’il s’élevait, il y a un mois, à 4,24 années. Les autres accédants suivent le même chemin. Ils ont ainsi emprunté en moyenne 219 200 € sur 195 mois contre 223 981 € sur 196 mois en octobre. Leur effort se retrouve, lui aussi, à la hausse avec 4,99 années de revenus contre 4,50 un mois plus tôt. Enfin, si les acheteurs semblent toujours privilégier l’immobilier ancien, cette préférence s’est légèrement atténuée sur 1 mois. Du côté des primo-accédants, cette baisse est plus sensible, passant de 80,04 % en octobre à 76,06 % en novembre.

Montant Emprunts Accédants
Les montants empruntés sont en légère baisse en novembre 2017. © Cafpi

Chiffres clé

Les achats des résidences principales représentent 88 % des dossiers d’emprunt.