Crédit immobilier : les seniors empruntent plus facilement grâce à la délégation d’assurance

Crédit immobilier : les seniors empruntent plus facilement grâce à la délégation d’assurance
partage(s)

Avec l’allongement de l’espérance de vie et une épargne conséquente, les seniors affichent des profils d’emprunteurs idéaux. Néanmoins, il leur est encore difficile d'assurer leur emprunt sans passer par une délégation d'assurance. 

Pour les séniors, un accès au crédit immobilier facilité par l’ouverture du marché

D’après une étude menée par Magnolia.fr, courtier en assurance de prêt, l’accès des séniors à l’assurance emprunteur a été en grande partie facilité par l’ouverture du marché, permise par plusieurs dispositifs, à commencer par la loi Lagarde de 2010, qui permet d’assurer son prêt auprès de l’assureur de son choix. De plus, depuis 2014, avec la loi Hamon, il est possible de résilier et de changer d’assurance à tout moment pendant les 12 premiers mois de la signature de l’offre de prêt. Enfin, l’amendement Bourquin offre une possibilité de résiliation en cours de contrat à chaque date anniversaire : pour le moment, cette mesure concerne uniquement les contrats signés après le 1er mars 2017. Les autres devront attendre le 1er janvier 2018.

Près de 80 % des séniors empruntent sur plus de 10 ans

Crédit délégation Séniors

Une durée d’emprunt plus longue

Malgré des progrès notables, il est encore difficile, pour un sénior, d’assurer son emprunt immobilier auprès d’un établissement bancaire, à moins de contracter une assurance décès-invalidité, augmentant sensiblement les mensualités de remboursement. Par ailleurs, les assurances emprunteur de groupe ne sont souvent pas proposées aux personnes de plus de 65 ans, sauf sous certaines conditions. Ainsi, l’emprunteur sénior n’a pas la possibilité d’être assuré jusqu’au terme de son emprunt, sauf s’il choisit un délai de remboursement court (10 ans). Or, dans les faits, la durée d’emprunt des seniors tend plutôt à s’allonger. Ainsi, d’après les chiffres de la société de caution Crédit Logement, la part des crédits souscrits par des emprunteurs de plus de 65 sur moins de 10 ans, qui était de 32,9 % en 2015, a chuté à 22,4 %.

Chiffres clés

Aujourd’hui, 53,1 % des emprunteurs de plus de 65 ans choisissent des crédits sur 10 à 15 ans et 19,9 % sur des durées de 15 à 20 ans.

Séniors : quelles autres solutions pour emprunter ?

Opter pour un contrat d’assurance individuel semble, aujourd’hui, être l’unique solution permettant aux emprunteurs séniors d’assurer leur crédit immobilier. D’autre part, selon Magnolia.fr, ces contrats d’assurance sur-mesure ont l’avantage d’afficher des taux plus compétitifs que ceux des banques. Néanmoins, deux autres solutions s’offrent aux seniors ne pouvant y prétendre. En effet, ils ont la possibilité d’hypothéquer un bien dont ils sont déjà propriétaires ou, en cas de graves problèmes de santé, recourir à la convention Aeras (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Dans ce dernier cas, il faut que l'emprunteur soit âgé de moins de 70 ans à la fin du remboursement du prêt et qu'il emprunte un montant maximum de 320 000 euros.

Des taux plus attractifs avec une délégation d'assurance 

Tableau délégation assurance

Bon à savoir

Pour avoir recours à la délégation d’assurance, il faut souscrire à un contrat dans lequel le niveau des garanties est au moins équivalent à celui du contrat proposé par sa banque.