Facebook vous privera-t-il de votre crédit immobilier ?

Facebook vous privera-t-il de votre crédit immobilier ?

Certaines technologies permettent de mesurer, sur les réseaux sociaux, Facebook en tête, votre fiabilité financière. Les données recueillies peuvent être du pain béni pour les établissements bancaires.

Non, ce n’est pas une blague, comme le confirme Le Figaro, un brevet a été déposé au début du mois d’août par Facebook, qui permet au réseau social de savoir si vous disposez d’un bon profil pour emprunter dans une banque, par exemple ! Les banques se frottent bien sûr les mains, ravies de pouvoir conforter ou infirmer les conclusions de l’analyse de votre dossier financier lors de votre demande de crédit. Le brevet décrivant la technologie est explicite : lors d’un dépôt de demande de crédit, la banque peut accéder à toutes les conversations du demandeur sur Facebook et déterminer ainsi son profil « cigale » ou « fourmi ».

Une pratique discriminatoire pour les clients

La pratique apparaît clairement discriminatoire et Facebook, d’après le site Quartz qui a sollicité sa réaction, garde pour l’heure un silence gêné. Or, si de telles pratiques sont proscrites aux Etats-Unis, « plusieurs jeunes pousses du web comme Affirm ou Earnest se sont tournées vers cette activité de surveillance des clients des banques et leurs proposent d’ores et déjà des prestations de conseil basées sur les interactions et les discussions de leurs clients sur des réseaux sociaux comme Facebook ou Twiter afin de déterminer leur fiabilité ». Les autorités américaines gardent un œil attentif sur ce dossier. Il y a quelques semaines, dans le New York Times, Patrick Ficklin, patron du bureau américain de protection financière des consommateurs, prévenait : « Si nous encourageons l’innovation, nous sommes doublement attentifs pour surveiller ce marché », expliquait-il.

Les points clés à retenir

Grâce à un algorithme, Facebook peut déterminer votre profil fiabilité financière. Alors êtes-vous « cigale » ou « fourmi » ? Ne répondez pas, on va demander à Facebook...

La rédaction vous conseille :