Grand soleil sur les taux d’intérêt immobiliers

Grand soleil sur les taux d’intérêt immobiliers

Pas un nuage au dessus des taux d’intérêt qui poursuivent leur baisse. Pour l’emprunteur, c’est non seulement un gain d’argent sur le coût total du crédit mais c’est aussi la possibilité d’acheter plus grand.

La météo des taux est au beau fixe. Pour un dossier classique, les taux fixes, hors assurance, se situent à :

  • 2,45 % sur 15 ans,
  • 2,70 % sur 20 ans
  • 3,15 % sur 25 ans.

Des taux qui peuvent encore baisser pour un excellent dossier, à savoir un bel apport, de bons revenus… « De mois en mois, les taux sont de plus en plus bas et il n’y a pas de raison ou de signe particulier indiquant la fin et encore moins l’inversion de ce mouvement » explique Maël Bernier de Meilleurtaux.com. Ces taux sont réduits sur toutes les durées, même sur les 25 ans. Et d’ajouter : « Boudé par certaines grandes banques ces dernières années, le prêt sur 25 ans fait à nouveau partie intégrante du panel des offres et constitue une aubaine pour les primo-accédants ».

Un pouvoir d’achat immobilier amélioré

« La baisse des taux a un impact réel sur le pouvoir d’achat immobilier. Si nous jetons un rapide regard dans le rétroviseur, nous observons par exemple un gain de 5 m² sur Nantes et 4 m² pour Marseille entre janvier et juillet 2014 » note Hervé Hatt, président de Meilleurtaux.com. Mais sur un plus grand recul, c’est nettement plus de m² récupérés comme l’explique Joël Boumendil : « pour une mensualité de 1 000 € sur un emprunt de 150 000 € à 5 % sur 20 ans,  en 2008, en juillet  2014 on peut emprunter 185 000 € et bénéficier de 11,4m² supplémentaires à Bordeaux, 12 m² à Lille, 14 m² à Marseille ».