Immobilier : 80 % des professionnels sont optimistes pour 2018

Immobilier : 80 % des professionnels sont optimistes pour 2018

Pour les professionnels de l’immobilier, l’optimisme est de mise en 2018 : 82 % d’entre eux estiment que le marché s’est amélioré au cours des quatre derniers mois, même si certains indicateurs accusent une légère érosion.

Immobilier : les professionnels du Grand Ouest sont plus optimistes

D’après la 10e édition du baromètre Crédit Foncier-CSA, le moral des professionnels de l’immobilier se maintient à un niveau très élevé (80 % d’optimistes) depuis un an et demi. Ainsi, quatre professionnels sur cinq (82 %) considèrent que le marché du logement s’est amélioré ou stabilisé au cours des quatre derniers mois. A noter que c’est dans les régions Sud-Ouest et Nord-Ouest que les professionnels sont les plus confiants avec respectivement 89 % et 84 %. Néanmoins, malgré ces bons chiffres, certains indicateurs se dégradent. En effet, le nombre de professionnels estimant que le marché s’est détérioré au cours des derniers mois progresse, passant de 11 % en avril 2017 à 16 % aujourd’hui. De plus, la proportion de professionnels, qui anticipent une hausse des opérations, diminue, aussi bien dans l’immobilier neuf (40 % en septembre 2017 contre 33 % aujourd’hui) que dans l’immobilier ancien (35 % à 30 %).

Perspectives Marché Immobilier 2018
Le niveau bas des taux d’intérêt est le principal facteur d’optimisme. © Crédit Foncier-CSA

Marché immobilier : des transactions et des prix stables en 2018 ?

Dans l’immobilier neuf, 46 % des professionnels estiment que le niveau des transactions devrait se maintenir et 33 % qu’il devrait progresser. Cependant, la proportion de ceux qui, à l’opposé, anticipent une baisse tend à augmenter (16 % contre 8 % en avril 2017). D’autre part, les professionnels estiment que les prix devraient rester stables (54 % des répondants) ou augmenter (34 %). Du côté de l’immobilier ancien, les professionnels anticipent en majorité une stabilité des transactions (55 %) et des prix (51%). Comme pour le marché du neuf, la proportion, de ceux qui, à l’opposé, anticipent une baisse des prix, tend à augmenter (16 % contre 14 % en avril 2017). Par ailleurs, toujours selon cette étude, l’optimisme des professionnels repose principalement sur le niveau bas des taux d'intérêt (91 %) et le dynamisme du marché (79 %). A contrario, le pessimisme est nourri par les incertitudes liées au contexte économique (73 %) et aux évolutions de la politique du logement (68 %).

Immobilier Anticipations 2018
Dans l’ancien, 51 % des professionnels anticipent des prix stables en 2018. © Crédit Foncier-CSA

Chiffres clés

L’optimisme des professionnels a fortement progressé entre janvier 2015 (35 %) et septembre 2016 (78 %), pour ensuite se stabiliser à un niveau élevé.