Immobilier de luxe : la baisse de l’euro a profité au marché français en 2015

Immobilier de luxe : la baisse de l’euro a profité au marché français en 2015
partage(s)

Les réseaux spécialisés l’affirment : l’immobilier de luxe n’a pas souffert des attentats de novembre qui ont touché la capitale. Mais il s’avère même, de surcroît, que l’année 2015 leur a permis d’enregistrer des volumes de ventes particulièrement importants.

Des réseaux spécialisés qui ont vendu pour 1,2 milliards d’euros en 2015

Malgré les inquiétudes qui sévissaient chez les réseaux spécialisés dans l’immobilier de luxe ces dernières semaines, il semblerait que ce domaine se soit particulièrement bien porté en 2015. Les agences Daniel Féau et Belles demeures de France ont ainsi confié à l’AFP que les ventes réalisées l’année passée représentaient 1,2 milliards d’euros, dont les trois quarts des biens vendus se situaient dans les beaux quartiers de Paris et à Neuilly. Les deux sociétés affirment que ces volumes de vente représentent une hausse de 36 % des transactions pour la capitale, et 70 % pour la ville de Neuilly.

Ainsi, la société Daniel Féau, dont le stock de biens en vente a diminué d’un tiers en 2015, a indiqué à l’AFP que « l’attentisme des acquéreurs concernés par les quartiers « bourgeois » de Paris, qui anticipaient une baisse sensible des prix, a donc disparu. » Le réseau affirme même que les négociations en cours « laissent très nettement augurer une prolongation de cette vigueur » pour le premier semestre 2016.

Les négociations en cours laissent très nettement augurer une prolongation de cette vigueur pour le premier semestre 2016 ». 

Les agences Daniel Féau

Les biens immobiliers de luxe attirent les investisseurs étrangers

Le réseau Coldwell Banker France et Monaco tire les mêmes conclusions que ses confrères, affirmant que l’année 2015 a été « une année record » en termes de volumes de ventes, puisque la société a vendu pour 300 millions d’euros de biens de luxe, ce qui représente une hausse de 42 %, ce que la société explique notamment par « le retour des investisseurs étrangers. »

La société Goldwell Banker France et Monaco, principalement implantée sur la Côte Basque, en Charente-Maritime et sur le bassin d’Arcachon prétend être confiante pour 2016, celle-ci ayant même estimé pouvoir réaliser 500 millions d’euros de volume d’affaires, grâce à l’ouverture de 6 à 7 agences supplémentaires, ainsi qu’au recrutement d’une cinquantaine de vendeurs.

Bon à savoir

  • La devise européenne a reculé de 10 % par rapport au dollar en 2015.
  • Les réseaux Daniel Féau et Belles demeures de France ont vendu pour 1,2 milliards d’euros de biens de prestige.
  • La société Coldwell Banker France et Monaco enregistre une hausse record de 42% de volume de ventes pour l’année 2015.

Des acheteurs majoritairement en provenance du Moyen-Orient

Si le domaine de l’immobilier de prestige s’est aussi bien porté en 2015, les réseaux spécialisés le doivent largement aux investisseurs en provenance du Moyen-Orient. En effet, le réseau Daniel Féau a indiqué à l’AFP que « le Moyen-Orient représente de très loin la première origine géographique des acquéreurs étrangers. » La société explique que « la clientèle internationale a été fortement favorisée par le recul de l’euro face au dollar, de l’ordre de 10 % sur l’année 2015. » De même, la société estime que les attentats n’ont pas eu d’impact sur le marché de l’immobilier de luxe.

Les points clés à retenir

Durant l’année 2015, les réseaux spécialisés dans l’immobilier de prestige ont enregistré un nombre de ventes important, qu’ils expliquent grâce au retour des investisseurs étrangers et notamment de ceux en provenance du Moyen-Orient. Ces transactions ont été facilitées par le recul de l’euro face au dollar, de l’ordre de 10 % l’année passée.

La rédaction vous conseille :