Investissement locatif : les villes à éviter avec le dispositif Pinel

Investissement locatif : les villes à éviter avec le dispositif Pinel

Avec la loi Pinel, vous avez la possibilité d’investir dans le neuf en réduisant vos impôts. Si l’offre a d’ores et déjà séduit de nombreux acheteurs, il existe pourtant des zones d’investissement à éviter.

39 villes « à éviter » et 25 « à surveiller » si vous souhaitez investir

D’après une étude menée par le Laboratoire de l’immobilier, certaines communes françaises présentent des risques pour l’investissement locatif, notamment parce qu’elles se situent en zone de suroffre immobilière. Sur l’ensemble du territoire français, 39 villes comme Béziers, Saint-Etienne, Chartres ou encore Le Mans, sont à éviter et 25 villes comme Perpignan, Quimper, Angers ou Metz sont à surveiller.

© Le Laboratoire de l'immobilier

Bon à savoir

Quels risques avec un mauvais investissement ?

Dans le cas d’un mauvais investissement locatif dû à une suroffre immobilière, vous risquez de vous retrouver sans locataire et donc sans aucun retour financier. Il sera alors difficile pour vous de rembourser les mensualités de votre prêt immobilier voire de revendre votre bien. Faites bien attention avant d’investir et n’hésitez pas à étudier sous tous les angles l’agglomération que vous avez choisie.  

Une petite opération bien placée en hyper-centre (produit rare…) peut s’avérer pertinente même sur un marché détendu. Ce type d’investissement nécessite toutefois une analyse plus fine et une bonne connaissance du marché immobilier, souvent réservées aux investisseurs les plus expérimentés »
 

Franck Vignaud, responsable du laboratoire de l’immobilier.