L’effet « loi Pinel » dope le marché du logement neuf

L’effet « loi Pinel » dope le marché du logement neuf

Les permis de construire pour la construction de logements neufs ont progressé de 6.5 % entre juin et août 2014. Les constructeurs misent sur le fort intérêt des acheteurs pour la formule de locatif loi Pinel.

Le marché du neuf verrait-il enfin le bout du tunnel ? Pour la première fois depuis longtemps, un indicateur, et non pas des moindres, est passé au vert. Entre juin et fin août, les permis de construire ont augmenté de 6,5 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Mais attention, cette embellie, même si elle est la bienvenue,  ne veut pas dire que les promoteurs voient dorénavant la vie en rose. Dans le même temps, les mises en chantiers ont baissé de 11.4 % en trois mois par rapport à 2013.

Les constructeurs misent sur l’effet « loi Pinel » pour booster le marché

Décriée de toute part, la loi ALUR pour l’investissement locatif avait fait plonger le marché dans une situation jamais connue. Les ventes de biens locatifs sont passées de 72 000 en 2010 à 29 000 l’année dernière. Le gouvernement, emmené par Manuel Valls, a dû réagir et présenter de nouvelles mesures.

Exit donc la loi ALUR, place aux dispositifs Pinel pour sortir le marché de l’investissement locatif de la crise. Armée de nouvelles mesures (possibilité de louer à un membre de sa famille, choix de la durée de location, etc.), la Loi Pinel a fait mouche auprès des investisseurs. Pour transformer l’essai, il ne reste plus que ces nouvelles dispositions soient votées. 

Pour en savoir plus sur la loi Pinel : www.selogerneuf.com/loi-pinel.htm