L’entretien des logements coûte (un peu) plus cher

L’entretien des logements coûte (un peu) plus cher
partage(s)

L’indice des prix des travaux d’entretien-amélioration (IPEA) des logements a connu une augmentation de 0,1 % au deuxième trimestre 2014. Un léger tassement après une hausse de 0,3 % au premier trimestre.

C’est l’Insee qui se charge de publier le dernier indice. L’institut passe en revue les augmentations au deuxième trimestre 2014, dans la maçonnerie, béton armé, carrelage (+ 0,3 %), la menuiserie de bois et de PVC (+ 0,3 %), la peinture, revêtement mural, revêtement sol souple (+ 0,2 %), la plâtrerie (+ 0,2 %) et la menuiserie métallique et serrurerie (+ 0,1 %).

Augmentation des prix de 1 % sur un an

Les prix sont en revanche stables dans le génie climatique, la plomberie sanitaire et l’électricité. Et ils régressent carrément dans la couverture, zinguerie (- 0,3 %). Sur une année glissante, l’indice IPEA est en hausse de 1 %.