La hausse de la taxe de séjour vise aussi Airbnb

La hausse de la taxe de séjour vise aussi Airbnb
partage(s)

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, a confirmé qu’un amendement sera déposé au projet de Budget, afin de réviser à la hausse le niveau de taxe des sites d’échanges d’appartements.

Les nouveaux barèmes de la taxe de séjour seront bientôt révisés. Ils concerneront les hôtels mais aussi les « hébergements non traditionnels », de type Airbnb, Sejourning ou Bedycasa, a affirmé récemment M. Fabius. Les sites d’échanges d’appartements seront désormais taxés à hauteur de 0,75 euro, contre 0,40 actuellement par jour.

Un projet qui satisfait les fédérations hôtelières

« Les entreprises de réservation en ligne d'hébergement touristique non traditionnel se feraient représentant fiscal des hébergeurs et collecteraient la taxe de séjour pour leur compte », confirme un communiqué de presse publié par le ministère. Une décision qui satisfera les fédérations hôtelières qui considèrent que les hébergements non traditionnels leur imposent une concurrence déloyale. A suivre.