La location préférée à la propriété

Conjoncture oblige, le marché de la location explose par rapport à la vente. © Alexi TAUZIN
partage(s)

Conséquence de la crise, le réseau Orpi constate un ralentissement net des ventes au premier semestre 2014. Simultanément, les demandes de location ont augmenté de plus de 50 %.

C’est un constat net qui ressort de la radioscopie du réseau Orpi : les Français se détournent de l’achat au profit de la location ! Les demandes de transaction ont en effet chuté de 7 % sur les six premiers mois de l’année alors que, simultanément, le marché locatif a fait un bond de 50 %. Bernard Cadeau, président d’Orpi, livre l’explication de texte : « En période d’incertitude quant au marché de l’emploi, de morosité économique et d’absence de mesures concrètes et rapides prises par le gouvernement, les particuliers ne se positionnent pas sur des projets d’achat, et privilégient la location ».

82 % des Lillois préférent la location à l'achat !

En fait, une nouvelle catégorie d’acheteurs émerge et attend « le bien idéal » comme le note Orpi en préfèrant la location à l’achat. Lille est la capitale française de la demande locative, avec une part de marché atteignant les 82 %. « D’autres villes conservent toutefois un équilibre entre achat et location, notamment Bordeaux, Montpellier ou Marseille », conclut toutefois Orpi.