La surface moyenne des résidences principales a bondi de 25 m² en 40 ans

La surface moyenne des résidences principales a bondi de 25 m² en 40 ans
partage(s)

En quarante ans, le rapport des Français au logement a énormément évolué. Désormais, ils se disent plus heureux et vivent dans des logements toujours plus spacieux.

Des habitations plus grandes qui accueillent pourtant moins de monde

L'augmentation de la surface moyenne des logements, qui atteint aujourd'hui 91 m², n'est pas suffisante pour affirmer que les Français disposent de plus d'espace. En effet, dans une étude menée par Les Echos, on apprend que, désormais, moins d’un logement sur dix est surpeuplé, ce qui a fait bondir la surface disponible par personne de 75 % sur les 40 dernières années. Aussi, l'étude révèle qu'une majorité de Français habite des maisons (16,5 millions contre 12,5 millions d’appartements) et que la part des propriétaires est passée de 40 à 60 % depuis les années 50.

Chiffres clés

Le budget logement (20 %) est le premier poste de dépenses des Français, devant la santé (13 %) et l'alimentation (10 %).

89 % des Français sont satisfaits de leur logement

Le succès croissant des grandes surfaces dédiées au bricolage l’attestent : les Français se sentent bien chez eux et aiment bichonner leur intérieur. Mais cela ne constitue qu'une partie de leur budget logement qui représente, et de loin, le premier poste familial de dépenses. Malgré cela, près des deux tiers des personnes interrogées estiment que la part de leurs revenus qui y est consacrée est « acceptable ». Et si les Français ne sont pas forcément connus pour leur optimisme, s'il y a bien un domaine où ils se montrent positifs, c'est le logement. En effet, 50 % d'entre eux se disent « assez satisfaits » à ce sujet alors que 41 % se disent « très satisfaits ».


Le logement, un bonheur français. © Les Echos

La rédaction vous conseille :