Le crowdfunding immobilier séduit de plus en plus les profils jeunes

Le crowdfunding immobilier séduit de plus en plus les profils jeunes
partage(s)

Le crowdfunding immobilier attire de plus en plus d’épargnants et notamment des personnes jeunes. Comment expliquer un tel phénomène ? Un spécialiste du secteur s'est penché sur la question.

Le crowdfunding immobilier attire une nouvelle race d’investisseurs

La typologie des investisseurs du crowdfunding immobilier évoluerait… C’est en tout cas la certitude que défend Homunity, plate-forme spécialisée en la matière et agréée par l’Autorité des Marché Financiers (AMF). Dans un communiqué, la plate-forme met en avant un investisseur dont « le visage change », « plus jeune » et cherchant « en priorité une dimension humaine plutôt qu’un produit financier ». Car c’est bel et bien la particularité du crowdfunding, « une participation à l’économie réelle ».

Bon à savoir

Le crowdfunding immobilier est en pleine accélération avec une croissance de 1 275 % entre 2012 et 2015. En 2015, ce sont 34,4 Md$ qui ont été collectés toutes plates-formes et tous pays confondus.

Des Français en quête de projet immobilier participatif

Ces nouveaux investisseurs cherchent « plus qu’un investissement. Il s’agit d’une véritable participation au projet, grâce notamment aux rapports permettant de suivre la construction ». Homunity, qui compte 14 programmes de promotion immobilière financés, dont deux ont déjà été remboursés, insiste sur un point cardinal : « Le côté 100 % en ligne des plates-formes de crowdfunding immobilier est évidemment un point positif, car les intéressés peuvent à tout moment consulter les rapports financiers des programmes et les avancements… Cela donne un côté rassurant à l’investissement ».

Bon à savoir

En moyenne, 75 % des investisseurs de la plate-forme Homunity ont réinvesti dans un second projet, voire un troisième. De nombreux investisseurs sont venus sur la plate-forme grâce au bouche à oreille.

L'objectif ? Un taux de rendement très élevé sur des courtes durées

L’intérêt du crowdfunding immobilier est son taux de rendement élevé sur des courtes durées, généralement comprises entre 12 et 24 mois : « Le crowdfunding immobilier vit ses premières années, les Français ont donc besoin d’avoir des garanties et des repères avant de confier leur argent à une plate-forme telle qu’Homunity », poursuit Quentin Romet. Les efforts de l’AMF pour offrir un cadre légal au crowdfunding jouent énormément. Cela rassure les investisseurs et c’est un point important pour des profils exerçant des professions demandant d’être précis et de suivre les législations en vigueur, comme les juristes par exemple.

Bon à savoir

Les rendements du crowdfunding tournent aux alentours de 8 % à 12 % mais dans le crowdfunding immobilier, ni les intérêts ni le capital ne sont garantis. Il est donc possible de perdre l’intégralité de sa mise.