Le marché locatif s’autorégule

Le marché locatif s’autorégule

Une étude menée par Century 21 montre que le marché locatif privé épouse le sens économique actuel et s’oriente à la baisse. Un bonne nouvelle pour tout le monde.

En euros courants ou en euros constants, ces derniers tenant compte de l’inflation, les loyers moyens en 2014  ont baissé de l’ordre de 1,1 %, inflation incluse. Pendant ce temps, pourtant,  l’IRL, indice d’indexation des loyers a progressé de 0,47 %.

Chiffre clés

En dix ans, les loyers sont en recul de 7,1 % en euros constants.

Une réelle disparité des loyers entre les villes

Toujours selon cette même source, les loyers, entre  2013 et 2014, sont confrontés à des variations diverses selon les villes et les types de biens.

Pour un studio :

  • Paris intramuros :  689 € (-0,9 %)
  • Lyon : 433 € (-2,1 %)
  • Marseille : 429 € (-0,7 %)
  • Bordeaux :  403 € (+3,7 %)

Pour un 2 pièces :

  • Paris intramuros : 1040 € ( +1,7 %)
  • Lyon : 556 € (+ 2,2 %)
  • Marseille : 561 € (-2,7 %)
  • Bordeaux : 505 € (+ 1,2 %)

Bon à savoir

Sur 10 ans, seuls les 4 pièces, plus rares à la location, ont vu leur loyer moyen s’apprécier en euros constants, l’évolution  étant de 7,8 % supérieure à celle de l’inflation.

La rédaction vous conseille :