Les Français investissent moins dans l'immobilier

Les Français investissent moins dans l'immobilier

A l’heure où la croissance française repart, un peu à la surprise générale, à la hausse + 0,3 %, l’investissement des Français en matière de logement recule de 1,7 % au troisième trimestre, d’après les derniers chiffres de l’Insee.

L’investissement dans l'immobilier public et privé est en recul de 0,6 % sur le troisième trimestre 2014. Reste à savoir si la nouvelle de la bonne tenue de la croissance française sur ce même trimestre aura des effets durables, et insitera les Français à acheter. En effet, de plus en plus de concitoyens préfèrent la location à l'achat d'un logement.

La France a affiché, au troisième trimestre, une croissance un peu meilleure que prévu, avec 0,3 % par rapport au deuxième, selon la première estimation publiée vendredi par l’Insee. L’Allemagne a échappé à la récession promise en alignant 0,1 % de croissance sur la même période. Des chiffres d’autant plus inattendus que la Banque de France, par exemple, n’espérait que 0,2 % de croissance et la plupart des économistes pronostiquaient de bien plus sombres résultats.