Les rénovations énergétiques des logements en hausse de 28 % en 2017

Les rénovations énergétiques des logements en hausse de 28 % en 2017

Priorité du gouvernement en matière de logement, la lutte contre les « passoires énergétiques » a été particulièrement active en 2017. Le nombre des rénovations énergétiques a atteint son plus haut niveau depuis 2010.

Rénovations énergétiques : près de 81 000 logements réhabilités en 1 an

En matière de réhabilitation de logements, l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) a obtenu des résultats très encourageants en 2017. Au total, près de 81 000 logements ont été rénovés, pour un montant de 650 M€ d’aides distribuées. Ces aides ont permis d’engager un volume de travaux éligibles de près de 1,4 Mds€. Dans le cadre du programme « Habiter Mieux », avec 52 266 logements rénovés, l’agence a réalisé 28 % de rénovations énergétiques de plus que l’année passée (40 726 en 2016). Ce résultat est le meilleur depuis le lancement du programme, en 2010. Enfin, l’aide « Habiter Mieux copropriété », lancée en 2017 à destination des copropriétés fragiles, a bénéficié à 2 238 logements. En matière de lutte contre l’habitat indigne, avec 11 290 logements réhabilités en 2017 (contre 10 074 en 2016), l’Anah a permis à davantage de propriétaires (+ 12 %) de bénéficier de ses aides.

Bon à savoir

En 7 ans d’existence, le programme « Habiter Mieux » a permis la rénovation énergétique de près de 250 000 logements. 

Des objectifs revus à la hausse pour 2018

En 2018, l'Anah dispose d’un budget d’intervention de 799,2 M€ pour permettre la rénovation de 104 000 logements. L’Agence est notamment très mobilisée pour mettre en œuvre la stratégie logement du Gouvernement, afin de résorber les passoires énergétiques. D’autre part, dans le cadre du plan « Action cœur de ville », l’agence interviendra pour réhabiliter l’habitat ancien dans les villes moyennes dévitalisées. Pour Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, « l’Anah […] doit en 2018, faire mieux, plus vite et plus simple ». Selon Nathalie Appéré présidente du conseil d’administration de l’agence, « le gouvernement a réaffirmé sa confiance en l’Anah en assurant sa soutenabilité budgétaire et en faisant de l’agence un des acteurs majeurs des politiques de l’habitat privé. »

Chiffres clés logements
Près de 502 M€ d’aides ont été distribuées pour la rénovation énergétique. © Anah

CITE, chèque énergie... ces aides auxquelles vous avez droit

Les Français, qui souhaitent engager des travaux de rénovation énergétique, peuvent, selon leurs revenus, bénéficier de certaines aides, à commencer par le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Cette aide permet de déduire de ses impôts, 15 ou 30 % des dépenses liées aux travaux. Par ailleurs, les propriétaires peuvent bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro : une facilité de financement qui permet de bénéficier d'un prêt d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation. De son côté, le programme « Habiter Mieux » est une aide financière pouvant atteindre 10 000 €. Elle peut être complétée par une prime d’Etat pouvant aller de 1 600 à 2 000 €, à condition que les travaux réalisés améliorent d’au moins 25 % la performance énergétique du logement. Enfin, le chèque énergie, destiné à payer les factures d'énergie, peut également permettre de financer des travaux de rénovation énergétique.  

Bon à savoir

Pour bénéficier du CITE ou de l’éco-PTZ, il est nécessaire de faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).