Partager votre expérience sur votre logement, votre immeuble ou votre quartier

Partager votre expérience sur votre logement, votre immeuble ou votre quartier

Déposer votre avis sur votre appartement, immeuble ou quartier afin d’en faire profiter les futurs habitants, ça vous tente ? Nous avons rencontré Henri de Mont-Serrat, fondateur d’Apimka, la plate-forme collaborative pour donner son grain de sel sur le logement !

Pouvez-vous nous parler du concept d’Apimka ?

Henri de Mont-Serrat : Apimka est la première plate-forme collaborative qui permet aux locataires ou propriétaires de bénéficier de renseignements sur leur futur logement, grâce aux avis d’actuels et d’anciens occupants, ainsi qu'à de nombreuses informations de proximité provenant de sources open data. Si les avis correspondent à un véritable partage d’expérience des utilisateurs sur leur appartement, immeuble et quartier, les informations de proximité apportent des renseignements factuels sur les points d’intérêts situés autour d’une adresse, tels que les transports, les commerces, les écoles, les statistiques de sécurité, etc.

Bon à savoir

L’objectif d’Apimka est de permettre à chacun de s’exprimer, locataire comme propriétaire, afin d’apporter aux utilisateurs un maximum d’informations.

Comment parvenez-vous à assurer l’authenticité des avis ?

Cette question est effectivement très importante. Il faut savoir que nous modérons les contenus textuels des avis déposés, afin de vérifier qu’il n’y ait pas de dérive ou d’abus dans les commentaires qui sont déposés. Bien que tous les avis soient anonymes, nous avons mis en place deux outils permettant de contrôler au mieux l’authenticité des avis. Nous proposons aussi un droit de réponse pour chacun des avis disponibles sur le site, afin de le nuancer ou d’ajouter des informations complémentaires. Si nous nous apercevons, par exemple, qu’un utilisateur a déposé un avis sur son quartier diamétralement opposé aux autres avis, nous pouvons lui demander des informations complémentaires telles que des factures EDF ou quittances de loyer, afin de nous assurer qu’il a bien résidé dans l’endroit en question.

Nous modérons les contenus des avis déposés, afin de vérifier qu’il n’y ait pas de dérive ou d’abus dans les commentaires qui sont déposés ».

Henri de Montserrat, fondateur d'Apimka

Les propriétaires ont donc un droit de réponse ?

Absolument, non seulement les propriétaires ont parfaitement le droit de répondre publiquement à des notes et des commentaires qu’ils pourraient juger abusifs ou non conformes. Il est important de préciser qu’on ne parle pas forcément ici de litige. Un propriétaire peut vouloir exercer son droit de réponse pour simplement informer les utilisateurs de la plate-forme que des travaux de rénovation ont été effectués dans le logement et que les avis antérieurs aux travaux ne sont plus d’actualité. A l’inverse, un propriétaire qui aurait un doute sur l’authenticité d’un avis utiliserait son droit de réponse afin de nous en alerter, ce qui nous amènerait à nous assurer que l’auteur de l’avis a bien résidé dans le bien en question.

Envie de déposer un avis ? 

Vous souhaitez déposer un avis sur votre logement, c'est sur Apimka que ça se passe : www.apimka.fr

Mais il va falloir des années pour obtenir plusieurs avis sur un même logement, il est peut-être plus difficile d’obtenir une vision objective.

C’est vrai, il est difficile d’obtenir plusieurs avis récents sur un même logement, mais il l’est moins pour ce qui est de l’immeuble ou du quartier. Concrètement, nous pouvons obtenir une dizaine d’avis sur un même immeuble et plusieurs centaines d’avis sur un quartier. Sur un logement, c’est plus compliqué, mais notre enjeu aujourd’hui est d’essayer d’atteindre les personnes qui sont en train de déménager, et de les inciter à laisser un avis, afin que ces derniers correspondent à une expérience qui vient d’être vécue et qui sera utile pour les prochains occupants. Ensuite, les informations collectées via l’open data permettent d’établir des fiches quartiers, mises à jour régulièrement. Ce point est essentiel, l’idée étant de garantir à nos utilisateurs que même lorsqu’aucun avis n’a encore été déposé à l’adresse qui les intéresse, ils pourront toujours disposer des informations factuelles sur le quartier.

A partir de quand estimez-vous qu’un avis est devenu obsolète ?

Nous ne supprimons pas les avis du site pour deux raisons. La première c’est que l’historique des avis permet aux utilisateurs de savoir si un appartement, un immeuble ou un quartier a évolué en bien ou en mal, au fil du temps, ce qui est toujours intéressant. La seconde, c’est que nous permettons aux utilisateurs disposant d’un compte de poser des questions aux personne qui ont déposé un avis, ce qui permet d’obtenir des informations additionnelles. Il ne faut pas oublier que les avis sont classés par date, les plus anciens étant moins visibles que les récents.

Nous pouvons obtenir une dizaine d’avis sur un même immeuble et plusieurs centaines d’avis sur un quartier...

... sur un logement, c’est plus compliqué ». 

Les propriétaires de logements peuvent également déposer un avis, mais quel est l’intérêt pour eux, dans la mesure où ils veulent vendre leur bien ?

Il est vrai qu’un propriétaire n’a aucun intérêt à dévaloriser son bien, et s’il dépose un avis sur le bien qu’il vend, il sera a priori positif. C’est la raison pour laquelle nous affichons sur chaque avis s’il a été rédigé par un propriétaire ou par un locataire. Cependant, les propriétaires peuvent également déposer un avis sur un ancien logement qui a été vendu entre temps, auquel cas ceux-ci n’auraient plus intérêt à valoriser le bien en question. Nous ne voulons fermer la porte à personne, tout le monde doit être en mesure de donner son avis sur son actuel ou ancien logement, immeuble ou quartier, et nous ne voulons pas opposer locataires et propriétaires.

Votre plate-forme est accessible gratuitement pour tout le monde ?

Effectivement la plate-forme est gratuite pour tous les utilisateurs, qu’ils aient déposé un avis ou non. Seules certaines fonctionnalités, telles que « contacter l’auteur d’un avis » ou le « droit de réponse » sont réservées aux personnes ayant déposé un avis et créé un compte. Il n’est pas exclu que d’autres informations ou fonctionnalités soient, à terme, réservées aux membres de la communauté.

Henri de Montserrat, fondateur de Apimka © DR
Henri de Montserrat, fondateur de Apimka
Henri de Montserrat est le fondateur d'Apimka, la première plate-forme collaborative qui permet aux locataires ou aux propriétaires de bénéficier de renseignements sur leur futur logement, grâce aux avis d’actuels et d’anciens occupants, ainsi qu'à des informations de proximité provenant de sources open data.