Patrimoine : A 500 000 € vous êtes riche !

Patrimoine : A 500 000 € vous êtes riche !

Quelle est l'épargne idéale pour être à l'abri ? Quel est le placement le plus sûr ? Les Français disent tout ou presque...

50 000 € pour anticiper les coups durs !

C’est à partir de 50 000 € épargnés que les Français considèreraient être à l’abri sur un plan personnel. Les jeunes (18-24 ans) sont moins exigeants : 20 000 € constitueraient un matelas assez moelleux pour répondre aux imprévus de l’existence.

A 500 000 €, vous êtes « riche » !

Mais cette épargne ne permet pas de déterminer que l’on devient riche, au sens classique du terme. C’est en disposant de 500 000 € de patrimoine que l’on bascule dans cette catégorie pour 68 % des Français. Là encore, l’appréciation diverge selon l’âge, les plus jeunes (moins de 34 ans) estimant à 17 % qu’entre 50 000 et 100 000 €, on peut considérer que l’on dispose d’un patrimoine.

Bon à savoir

L’assurance-vie est très prisée des Français mais seulement 9 % des sondés la considèrent comme un placement sûr ! De plus, les rendements 2016 de la plupart d’entre elles ont marqué le pas.

La résidence principale, le placement le plus sûr…

Les marchés ont beau varier, la fiscalité connaître des mouvements erratiques, les Français n’en démordent pas : l’immobilier reste le moyen le plus sûr d’investir et de sécuriser financièrement son avenir. 65 % des Français estiment que l’acquisition d’une résidence principale est un prérequis pour assurer sa tranquillité, 12 % pensent que la mise en location d’un bien peut être un moyen de se constituer une épargne sur la durée.

… mais 2 locataires sur 3 veulent le rester !

Cette envie de propriété n’altère pas pour autant la passion française pour le marché locatif : deux locataires français sur trois n’ont aucunement envie de franchir le cap. Pour le tiers restant, ce n’est pas avant 40 ans que la question se posera. Si 46 % des propriétaires le sont devenus avant 30 ans, 62 % des locataires envisagent une acquisition après 30 ans.

Bon à savoir

Toutes ces données sont issues du 1er Baromètre national du patrimoine édité par les notaires.