Trop de crédits immobiliers dans les dossiers de surendettement

Trop de crédits immobiliers dans les dossiers de surendettement

L'association UFC-Que Choisir souligne « l'inquiétante progression » des crédits immobiliers dans le nombre de dossiers de surendettement. Les biens achetés à des prix trop élevés mais aussi des investissements locatifs hasardeux expliquent cette progression…

L'endettement lié à l'immobilier a explosé en quelques années 

C’est une part qui ne cesse de progresser : l’endettement lié à l’immobilier prend une part de plus en plus grande dans les dossiers de surendettement. Cette part était quasi-stable au début des années 2000, elle a sensiblement augmenté ces dernières années. De 8 % à 9 % seulement des dossiers dans les années 2000, très loin derrière les dettes à la consommation ou les crédits renouvelables, les dettes liées à l'emprunt immobilier ont atteint 13 % du total des dossiers en 2015. Soit une hausse spectaculaire de 50 % en quelques années seulement, s'inquiète l'UFC-Que choisir dans une étude publiée lundi 23 novembre.

Le niveau surendettement est de 40 800 €

Autre donnée éclairante : selon les dernières statistiques de la Banque de France, sur les 223 287 dossiers déposés entre juillet 2014 et juin 2015, 12,9 % contiennent des dettes immobilières. En 2012, ce taux n’excédait pas 9,8 %. « Au deuxième trimestre 2015, le niveau d'endettement observé en moyenne pour l'ensemble des dossiers recevables s'élève à près de 40 800 €, l'endettement moyen hors dettes immobilières s'établissant à 26 900 € », explique la Banque de France dans son baromètre du surendettement.

Chiffres clés

Le nombre de dossiers de surendettement (toutes causes comprises) est passé de 218 000 nouveaux cas en 2010 à 231 000 en 2015.

La rédaction vous conseille :