Un Français sur deux considère l’achat immobilier plus engageant que le mariage !

Un Français sur deux considère l’achat immobilier plus engageant que le mariage !

Si l’institution du mariage reste un socle pour la plupart des couples qui souhaitent s’engager, une étude dévoile que l’achat d'un logement en couple est plus important ! 47 % des Français pensent qu'un achat immobilier est plus engageant que le mariage. 

Les jeunes couples plus enclins à acheter un logement à deux

Si les 47 % résument bien la tendance générale, les chiffres sont à nuancer selon la tranche d’âge, le sexe et aussi la situation matrimoniale. Les jeunes couples de 25-34 ans sont 56 % à préférer l’achat à deux au mariage. Leurs aînés, en revanche, ne sont que 48 % à mettre l’institution du mariage au second plan. Les avis diffèrent également au sein même des couples : les femmes sont 53 % à penser que l’achat à deux est plus engageant que le mariage, contre 39 % pour les hommes. 

Les couples préfèrent l'achat à deux aux mariage
Acheter à deux, un acte plus important que le mariage aux yeux d'un Français sur deux. ©Vousfinancer.com

Les couples qui investissent à deux ne sont pas nécessairement mariés

Chez Vousfinancer, 67 % des emprunteurs sont en couple. Cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont mariés. Ils sont au contraire plus de 35 % à ne pas l’être, contre seulement 33 % à être unis par les liens du mariage. La plupart du temps, l’achat s’accompagne d’un emprunt qui se rembourse sur le long terme. Cela pourrait expliquer que les couples voient l’investissement à deux comme un acte d’engagement qui dure dans le temps. 

Acheter à deux, c'est pouvoir emprunter plus !

Cette propension de l’emprunt en couple est avant tout corrélée au fait que la capacité de rembourser à deux est plus élevée que lors d’un emprunt individuel. Cela permettrait aux couples d’acheter de plus grandes surfaces. De plus, le contexte économique actuel ne fait que renforcer cette tendance : lors d'un emprunt, les banques demandent aux célibataires un revenu de 30 000 € minimum contre 45 000 € pour un couple. Tous les critères sont alors réunis pour que les couples soient plus avantagés que les célibataires pour acheter un logement. 

Nous constatons aujourd’hui que l’acte d’achat est totalement décorrélé du mariage, alors que ce n’était pas le cas dans la génération de nos parents et grands-parents... Il y a même aujourd’hui davantage de couples qui achètent sans être mariés qu’en ayant officialisé leur union ».

Jérôme Robin, président fondateur de Vousfinancer.