Une majorité de jeunes épargnent pour acheter un logement !

Une majorité de jeunes épargnent pour acheter un logement !

Une récente étude révèle que l’un des mobiles principaux de l’épargne des moins de 35 ans concerne l’achat d’un bien immobilier. Les aînés ont plutôt en tête leur retraite. 

42 % des jeunes veulent acquérir un bien immobilier !

Avec des taux de crédit particulièrement séduisants, les moins de 35 ans entendent profiter du contexte pour acquérir leur premier bien immobilier. C’est l’un des principaux enseignements du second baromètre réalisé par la société spécialisée dans l’épargne immobilière Perial. Interrogés par Opinionway, 42 % des jeunes confient mettre de côté pour acheter un bien. Un chiffre à comparer à celui de l’ensemble des sondés, toutes tranches d’âge confondues : 21 %.

Les moins de 35 ans votent massivement pour l'épargne immobilière. © PERIAL

La génération Y prête pour l'immobilier

Retrouvez l'intégralité du Baromètre de l'épargne immobilière

Le Livret A reste la porte d’entrée pour épargner

Pour ce faire, ils font le choix de placements sécures et peu rémunérateurs. Le Livret A, malgré son taux de 0,75 %, arrive en tête des placements privilégiés. Le livret jeune et le plan d’épargne logement occupent aussi les premières loges. Les moins de 35 ans suivent de près l’actualité, les taux bas les poussant à accroître leur épargne.

Top 5 des placements immobiliers préférés - Baromètre PERIAL
83 % des épargants possèdent un livret d'épargne ! © PERIAL

Les placements immobiliers indirects méconnus

Les placements immobiliers indirects, sur lesquels porte l’étude, restent encore une inconnue pour les moins de 35 ans. Un sur quatre seulement sait qu’il peut investir dans des sociétés, comme les SCPI (société civile de placement immobilier), dont le but est l’achat et la location d’un patrimoine immobilier locatif, le plus souvent des bureaux ou des commerces. Mais, une fois le niveau de connaissance atteint, les jeunes affichent un regain d’intérêt pour investir, 18 % d’entre eux assurent vouloir acquérir des actions dans ces types de sociétés. 

Bon à savoir

Disposant d’apport généralement insuffisant pour acquérir un logement, les jeunes témoignent d’un intérêt certain pour les SCPI. Dans des villes comme Paris, où les prix de l’immobilier sont trop élevés, ce placement est une réelle opportunité pour investir dans la pierre.