Acheter au Portugal : le nouvel Eldorado

Acheter au Portugal : le nouvel Eldorado

Investir pour ses vacances mais aussi pour sa retraite au Portugal. Un bon plan avec des prix attractifs et une fiscalité attrayante…

Après l’Espagne et ses heures de gloire voici une bonne décennie, le Portugal devient la nouvelle coqueluche, non seulement des européens tels que les français et les britanniques mais aussi des chinois. Preuve qu’il cumule de nombreux atouts qui vont d’un grand ensoleillement, de l’ordre de 300 jours par an à un niveau de vie abordable et à un régime politique stable en passant par des prix séduisants. Car pour trouver le même bien en France  et au même rapport qualité-prix, il faut ramer.  Sur Faro, la capitale de l’Algarve, à la fois ville au riche passé historique et plages aux multiples micromarchés, les prix s’échelonnent de 180 000 € à  500 000 €. Et des prix inférieurs à 100 000 €, toujours en Algarve sur des sites comme Alvor, Bemposta, Loulé…

Lisbonne affiche un prix moyen de 3 000 €/m²

La capitale, Lisbonne, n’échappe pas à des prix attractifs en raison de nombreux travaux à réaliser dans les appartements : certains biens peuvent s’y décrocher à moins 3 000 €/m² même dans le centre ville. Même si quelques joyaux comme cet appartement  récent de 420 m², dans le quartier de Lapa, avec vue sur le Rio, piscine couverte, sauna, gardiennage 24h sur 24 est proposé à près de 2,5 millions d’euros

En prime, un bonus fiscal pour les Français

Le statut de « résident non habituel » vous est attribué si vous n’avez pas été résident portugais au cours des 5 dernières années et si vous justifiez habiter 183 jours par an au Portugal  de manière continue ou discontinue. Dans ce cas, vous pourrez bénéficier, en vertu des conventions fiscales entre la France et le Portugal, de la suppression des impôts sur vos pensions de retraite.