Croissance moins forte des prix immobiliers aux USA

Croissance moins forte des prix immobiliers aux USA

Les prix de l’immobilier décélèrent aux USA au deuxième trimestre 2014. Les niveaux de hausse rejoignent la tendance d'il y a deux ans.

Petit coup de pompe passager ou tendance de fond ? Les prix ont crû moins fortement aux USA au cours du deuxième trimestre 2014, selon les dernières données révélées par la National Association of Realtors (NAR). Il s’agit, d’après l'organisme regroupant des agents immobiliers, du plus « faible niveau de hausse depuis 2012 ».

19 grosses métropoles américaines enregistrent une hausse

Ce fléchissement se constate à l’échelle de la proximité : 19 des 173 plus grosses métropoles « seulement » affichent des évolutions à deux chiffres, en contraste avec les 37 agglomérations haussières du premier trimestre 2014, et les 43 du deuxième trimestre 2013. Aux Etats-Unis, en moyenne, un logement familial se vend autour de 212 400 dollars (160 000 euros) au deuxième trimestre (+4,4 % sur un an, contre +8,3 % le trimestre précédent).