L'immobilier de luxe, un marché en voie de saturation

L'immobilier de luxe, un marché en voie de saturation

Par définition, les grosses fortunes mondiales sont souvent confrontées à des problèmes de riches. Et la situation actuelle du marché de l'immobilier de luxe pourrait en mettre certains en difficulté...

27 propriétés à 100 M$ ou plus sont mises en vente

Comme le révèle l'Express Business, la liste des biens victimes de la sur-inflation des prix ne cesse de croître. Dernière illustration en date, le Palais Bulles, propriété de 13 000 m² érigée par Pierre Cardin, est mis en vente pour 450 M$, soit environ 400 M€. Un bien qui vient s'ajouter à la grandissante liste des propriétés mises en vente pour plus de 100 M$. Selon Christie’s, spécialiste de l'immobilier de luxe, « un nombre record de 27 propriétés à 9 chiffres sont actuellement en vente ». Une liste qui ne comptait « que » 19 propriétés en 2015 et une douzaine en 2014.

Le marché de l'immobilier de luxe n'avait pas connu ça depuis le krach de 2008

Et cette tendance pourrait se renforcer dans les prochains mois. Christie’s, qui a souvent le nez creux en la matière, recense quelques « annonces murmurées » qui permettraient de hisser prochainement ce chiffre à 40 voire 50 propriétés. La raison d’une telle inflation : ces biens auraient de plus en plus de mal à trouver preneurs. D'ailleurs, l’année dernière, seules deux propriétés ont été vendues pour plus de $100 millions, toujours selon Christie’s. La dernière fois qu’un grand nombre de tels biens avait surgi sur le marché, c’était en 2008, juste avant le krach immobilier.

Lorsque vous voyez un nombre record de maisons à vendre à des prix de 100 M$ ou plus, cela veut dire que ces maisons ne se vendent pas ».

Jonathan Miller, président de Miller Samuel Inc.

La rédaction vous conseille :