Les Canadiens fiscalement essorés !

Les Canadiens fiscalement essorés !

Les Français ont le sentiment d’être victimes d'une pression fiscale rarement exercée ailleurs dans le monde. L’exemple canadien devrait largement les consoler !

Au Canada, on dépense plus en payant des impôts qu’en essayant d’améliorer son logement ou en achetant sa nourriture. Cette étude, réalisée par Fraser Institute, met en relief un phénomène dont on ne soupçonnait pas l’ampleur, vue de France. Le site Finance et Investissement a épluché l’étude en question.

41,8 % des revenus en impôts

Il en ressort qu’en 2013, une famille canadienne ayant environ gagné 77 000 $ (58 000 €) a payé un total de 32 000 $ (24 000 €) en impôts et taxes, « soit 41,8 % du revenu, contre 36,1 % du revenu consacré à la nourriture, au logement et à l'habillement conjugués », précise le site. En France, les dernières études de la Drees remontent à la période 1984-2006. On y apprend que la part des dépenses en logement des ménages est passée de 17 % à 24 % durant cette période. Les Français n'ont plus aucune raison de se plaindre.